8 ans après, Timothée Anciaume retrouve le goût de la victoire en 4* !
dimanche 13 octobre 2019

Timothee Anciaume et Isabeau à Grimaud
Timothee Anciaume et Isabeau à Grimaud © HUBSIDE Jumping / Filippo Gabutti

Le Normand ne s’était pas imposé dans le Grand Prix d’un CSI 4* depuis… 2011 et sa victoire à Bourg-en-Bresse. Champion de France Pro Elite en 2014, brillant co-équipier des Vestes Bleues à la fin des années 2000, début des années 2010, Timothée Anciaume remporte cet après-midi le Grand Prix du CSI 4* de l’Hubside Fall Tour de Grimaud, en selle sur la prometteuse Isabeau.

Pour cet avant-dernier Grand Prix 4* de l’Hubside Fall Tour, le chef de piste italien Andrea Colombo proposait un parcours à la hauteur du plateau : relevé ! Treize obstacles, seize efforts, des cotes à 155 et un parcours dont une immense majorité des grands noms du saut d’obstacles mondial ne sont pas parvenus à trouver la clé. Seul cinq couples, dont l’actuel numéro un mondial, le Suisse Steve Guerdat, seront parvenus à se qualifier pour le barrage.

Premier à s’élancer, le Normand Timothée Anciaume signe le premier double sans-faute dans un chronomètre déjà express ! A sa suite, le Français Hugo Breul parvient à légèrement descendre le temps de référence. Il sera en revanche éliminé plus tard pour les traces de sang retrouvées sur sa monture. La vainqueur de l’épreuve qualificative d’hier, la Luxembourgeoise Charlotte Bettendorf, est également sans-faute, mais moins rapide. Idem pour Steve Guerdat, parfait sur les barres, mais toujours moins rapide que les Français. Dernier cavalier à s’élancer, l’Argentin José María Larocca Jr terminera à la troisième place. Le barrage a donc vu se multiplier les parcours sans-faute ; seul le chronomètre a compté.

Pour le vainqueur du Grand Prix, le Français Timothée Anciaume, « la qualificative d’avant-hier était déjà délicate et ce Grand Prix l’était tout autant. Mais le sport, aujourd’hui, est relevé, et je crois que c’était correctement dosé. Dans le barrage, j’aurais encore pu être plus rapide dans la dernière ligne, notamment en enlevant une foulée comme quelques chevaux l’ont fait. J’avais un bon rythme de bout en bout. J’ai maintenu ce rythme, ce qui m’a permis de signer un bon chronomètre. Isabeau est une jument extraordinaire, que je monte depuis un an. Sur l’Hubside Fall Tour, elle a terminé troisième, deuxième et première des épreuves auxquelles elle a participé. La réussite sur les derniers concours est hallucinante, et je remercie chaleureusement ses propriétaires, le Haras de Méautry et Edouard de Rothschild, pour la confiance qu’ils m’accordent. » Prochaine étape pour Timothée Anciaume et Isabeau : « Nous irons le plus loin possible ; je crois que nous avons encore une marge de progression, très encourageante » (sourire).

Tous les résultats : ICI.