A Valence, la Belgique encore au prix
dimanche 05 décembre 2021

Koen Vereecke
Bonne journée pour le Belge Koen Vereecke, qui gagne le Grand Prix du 4* et se classe 3e du 2*. © Ph. Sportfot/ Hubside Jumping

Clap de fin sur les CSI de Valence pour 2021. Et après la victoire du cavalier Belge Jérôme Guéry dans l'épreuve ranking samedi, c'est de nouveau un Diable rouge aux honneurs ce dimanche : le dernier mot revient à Koen Vereecke, associé à Kasanova de La Pomme (Bamako de Muze), qui s'impose dans le Grand Prix 4* de Valence. Déjà classés hier, Nicolas Delmotte et François-Xavier Boudant prennent de belles deuxième et troisième places.

Décidément, le CSI4* de Valence aura souri aux cavaliers d'Outre-Quiévrain ! Tandis que Jérôme Guéry empochait la mise hier, samedi, dans l'épreuve ranking 145 en compagnie de son hongre BWP de huit ans, Napoli vh Nederassenthof (President), c'est son compatriote Koen Vereecke, en selle sur son étalon BWP de onze ans, Kasanova de La Pomme (Bamako de Muze), qui s'est imposé ce dimanche, dans le Grand Prix 155, doté à 100000 euros.

Ils étaient trente couples à prendre le départ du point d'orgue de ce CSI4*. Parmi eux, neuf concurrents, soit près d'un tiers des partants, sont parvenus à tirer leur épingle du jeu dans le superbe manège de l'Hubside Jumping. Parmi ces neuf couples, de nombreux représentants tricolores à l'instar de Nicolas Delmotte associé à Ilex VP (Diamant de Semilly) ou Francois-Xavier Boudant en selle sur Brazyl du Mezel (Haloubet de Gorze). De sérieux candidats puisque, la veille, le premier terminait deuxième de l'épreuve 150 au chrono et le second prenait également la deuxième place de l'épreuve ranking 145. Bruno Grez et United Sunheup (Balougran) et Simon Delestre et Tinka's Hero Z (Tinka's Boy), sans faute, pouvaient également prétendre à la victoire. 

Kevin Staut et Cheppetta (Chepetto), qui semble bel et bien revenue à haut niveau après une longue période de convalescence, Julien Epaillard et Queletta (Quality 9) ainsi que Philippe Leoni associé à Uhlan Okkomut (Mylord Carthage), quatre points sur le tour initial, terminent respectivement 10e, 11e et 12e de ce Grand Prix. 

Au barrage, sept couples parviennent à boucler de nouveau un parcours sans pénalité. En 35,77, c'est donc le cavalier belge le plus rapide, une seconde tout pile devant Nicolas Delmotte qui s'octroie une fois de plus la seconde place. Mais s'il classait hier Citadin du Chatellier (L'Arc de Triomphe), c'est avec son fils de Diamant de Semilly, Ilex VP, que le cavalier monte ce dimanche sur le podium. En 3e position, à quelques centièmes de seconde de Nicolas, Francois-Xavier Boudant, également très en forme ce week-end, classe son bon Brazyl du Mezel, dix ans. Première cavalière classée, Gudrun Patteet met également la Belgique à l'honneur en prenant la 4e place avec Sea Coast Pebbles Z (Picasso). A vingt centièmes de seconde de l'amazone, Bruno Grez et United Sunheup prennent la 5e place, devant l'Italien Piergiorgio Bucci et Garezzo (Arezzo VDL) et Simon Delestre et Tinka's Hero Z. 

Tous les résultats ici

Si Julien Epaillard commettait une faute dans le Grand Prix du 4* avec Queletta, le Tricolore n'en a pas pour autant perdu sa journée : quelques heures plus tôt, il s'emparait de la victoire dans le Grand Prix du CSI2* aux commandes de Caracole de La Roque, une jument de neuf ans par Zandor Z. Encore une victoire pour Epaillard, qui doit bien approcher de la soixantaine cette année... Le Français en cachait un autre, et même un autre Julien, puisque c'est Julien Anquetin, qui prend la deuxième place de l'épreuve, associé à son hongre KWPN de huit ans, Ivizi (Ustinov). Autre cavalier à qui la journée réussissait : Koen Vereecke ! Le Belge, vainqueur du Grand Prix 4*, s'est également classé 3e du Grand Prix du CSI2*, cette fois avec Arioso du Bois (Rock'N Roll Semilly). 

Les résultats ici