Alexis Gautier en piste pour les championnats de France : « Je suis confiant et je vais jouer »
mardi 25 septembre 2012

master pro elite 2012
master pro elite 2012

Après avoir emporté deux titres de champions de France successifs, Alexis Gautier ne remettra pas cette année son titre en jeu avec Hélios de la Cour II mais avec Oliday d’Ira (Kannan), ISO 151/11. Et le Normand compte bien être dans la danse. .

 Un vrai défi, un véritable challenge même. Alexis Gautier devra affronter 28 concurrents dont certains très en vogue tels que Aymeric De Ponnat et Armitages Boy, Michel Robert et Oh d’Eole, vainqueurs du Prix Caixa au CSIO 5* de Barcelone, ou encore Roger-Yves Bost et Vivaldo vh Costersveld. Mais avec un format d’épreuves sur deux jours (une chasse le samedi et une épreuve en deux manches dimanche), comme l’année dernière, le championnat est ouvert et l’expérience comptera surement. Eric Navet pourrait ainsi inscrire une 6e fois le titre national à son palmarès grâce à Colombo van den Blauwaert. Mais le double champion de France Alexis Gautier compte bien défendre son titre.

Cavadeos : Dans quel état d’esprit êtes-vous à quatre jours de la première étape du Championnat ?

Alexis Gautier Je suis très décontracté, j’y vais dans l’objectif de bien faire mais sans me mettre de pression particulière. Ce ne sera pas mon premier championnat. J’ai déjà connu l’aventure ici et ça motive. J’adore la notion de Championnat.  

Oliday d’Ira peut il être à la hauteur ?

Je pense honnêtement qu’il peut surprendre. Il connaît le terrain du Grand Parquet pour avoir notamment gagné lors de l’Eté du Grand Parquet. Il a sauté sur des belles pistes comme Dinard, La Baule et engrangé pas mal d’expérience ces derniers mois sur des épreuves 1,45m et 1,50m et même 1.55 m finissant récemment 3èmeà Rennes et en dominant à St James. Dernièrement il avait besoin de retrouver ses sensations sur des pistes en herbe. Je le sens prêt.

Quels sont les atouts d’Oliday d’Ira ?

Il est extrêmement respectueux et ses résultats 2012 prouvent qu’il est régulier. Si le championnat se court sur un niveau 3 ou 4 étoiles, il a sa place. Si les parcours sont beaucoup plus sérieux ce sera un excellent test pour lui, il capitalisera en expérience. Je vais devoir rester prudent tout en gérant au mieux son mental. C’est la pression qui engendre des fautes.

Mais vous la maîtrisez ?

Oui dans la mesure où j’ai connu le pire et le meilleur sur ce terrain. Il y a quelques années j’étais tombé avec Cincaba Rouge ; Il y a 2 ans et l’an dernier je gagne. Je suis confiant et je vais jouer.

A-t-il eu une préparation spécifique ces dernières semaines ?

Aucune ! Il a 10 ans je le sens encore perfectible et nous sommes toujours dans une démarche de formation pour accéder progressivement à un niveau supérieur.

Qui sont vos principaux adversaires ?

Ce sera très ouvert. J’aurai face à moi des cavaliers d’expérience, mais pas tous avec leur première monture excepté peut être Aymeric de Ponnat et Armitages Boy. C’est pourquoi je vois bien un jeune de 25, 30 ans en profiter pour se glisser sur le podium. Je penseà Mathieu Billot (Pardoes) qui a clairement affiché ses ambitions cette saison,à Julien Mesnil (Perle du Marais) très opérationnel ces dernières semaines.

Hélios de la Cour II va-t-il vous manquer ?

Je forme son successeur. Hélioss’est blessé à un fléchisseur fin juillet début août. Il conserve son éternel tempérament de gagneur. Je ne fais cependant pas de plan sur la comète. On va voir comment tout ça se remet en place et si tout va bien un retour au sportdébut 2013 n’est pas à exclure.

 

Si les Pros élite commencent la bataille samedi, dès jeudi, les Pro 1, 2,3, cavalières et 7ans entrent en scène. Dès 8h,les 42 chevaux de 7 ans fouleront le Grand Parquet parmi eux, certains se sont fait remarquer lors de la Grande Semaine de l’Elevage de Fontainebleau comme Rhune d’Euskadi la championne, mais aussi Rocco Socco, Raimondo du Plessis…

Du côté des Pro 1, Nicolas Delmotte avec Number One  d’Iso Un Prince, Regis Bouguennec, Cédric Angot et Benjamin Devulder seront les favoris. Après son titre de vice-championne Juniors aux championnats d’Europe, Camille Delaveau avec Lothian des Hayettes sera très attendue dans le championnat des Cavalières.Enfin, le championnat Pro 2 sera le plus disputé avec 102 couples engagés.

Le programme des journées en cliquant ici !

Tous les résultats en cliquant ici !