Banco pour Parco
vendredi 22 avril 2005

vegas2005-philippaerts-parco
Ludo Philippaerts et Parco - Ph. Cosinus Prod

Ludo Philippaerts a prouvé une nouvelle fois qu’il savait allier vitesse sans précipitation, et prend ainsi la tête du classement provisoire avec Parco.

Sur ce barème C qu’il jugeait « sérieux dès les premiers obstacles » à la reconnaissance, Marcus Ehning s’adjuge sans grande surprise une prudente 2e place avec Gitania 8, devant l’un des moins attendus de ses compatriotes, Markus Beerbaum/Constantin 24… Son épouse, Meredith Michaels-Beerbaum, donnée grande favorite, confirme l’aisance impressionnante de Shutterfly (6e) sans sembler lui demander le moindre effort. Sans leur faute sur le milieu de triple, leurs principaux rivaux, Rodrigo Pessoa et Baloubet du Rouet (7e) aurait établi un temps de référence de près de 2 secondes en dessous du chrono établi ensuite par Ludo Philippaerts !

L’impression est en revanche moins nette pour la prestation de Nick Skelton et Arko III (16e) qui commettent une grosse faute, d’incompréhension à priori, après le double. Côté français, le démarrage n’est pas fulgurant, mais encourageant avec deux de nos trois représentants parmi les dix-sept tours sans pénalités.

Broucqsault et Hooligan de Rosyl (15e) comme Philippe Léoni et Cyrénaïka (18e) ont pris le temps d’entrer en confiance dans la compétition.

Jean-Maurice Bonneau s’avouait déçu pour Hubert Bourdy : « comme la veille dans la warm-up, Eve des Etisses est restée très contractée. » Le couple français peut-être le plus pointu pour briller dans cette échéance, commet de fait deux fautes ce qui le place à une délicate 27e position.

Photos de Las Vegas par Pierre Costabadie pour Cosinus Prod