Beau et bon Zwiep, philosophe Jeroen, « lucky » Albert
mardi 05 août 2014

Zwiep des Fontaines- Jeroen Zwartjes
Jeroen Zwartjes et Zwiep des Fontaines © Eric Fournier

Dimanche matin le beau Zwiep des Fontaines, Kwpn (Lupicor, Kwpn x Lionne des Fontaines x Hautain Fontaines), ISO 153/13, a quitté les écuries de son cavalier Jeroen Zwartjes pour celles du hollandais Albert Voorn. Y sera-t-il vendu ? Monté par l’ancien champion olympique ?

« Je n’ai plus la main » indique Jeroen. « C’était convenu de longue date. Aart Alberts (son naisseur hollandais maintenant retourné dans son pays, ndka) ne m’avait pas caché son envie de vendre Zwiep  On verra s’il trouve acquéreur chez Albert Voorn qui l’avait testé il y a quelques semaines et était tombé sous le charme ». Des points communs avec son ancienne monture Tobalio ? Assurément. L’archétype du cheval moderne et distingué comme les hollandais savent en produire, de l’équilibre, beaucoup d’énergie, un sens de la barre inné et un coup de pattes rare associé à un respect des barres surprenant. Sa production semble intéressante. Jeroen Zwartjes avait hérité de l’étalon à 3ans ½. Un « des Fontaines » de plus formé avec tact par le cavalier de Sainte Marie aux Anglais (14) après Impala des Fontaines il y a une quinzaine d’années, Jus (Steve Guerdat), Jumpy (Patrice Delaveau), Oscar des Fontaines (Pénélope Leprévost) tous gagnants internationaux. Très performants, Jeroen et  Zwiep (10 ans) jouissaient d’une sacrée réputation en Normandie et au delà, notamment sur les 140 et 145 : Cabourg, Deauville, St Lô Jump AEC…. Jeroen ne nourrit aucune rancœur de voire partir son cheval de tête « Il faut recommencer, c’est le métier qui veut ça. J’ai la chance d’avoir son frère Urion des Fontaines par Mr Blue, Rêve d’Urville et le prometteur Talian de la Hactière ». On peut faire confiance à l’écurie Zwartjes pour rebondir.