Bis repetita pour Rodrigo !
dimanche 07 mars 2004

bercy2004-pessoa-baloubet
Rodrigo Pesso et baloubet du Rouet - Ph. Cosinus Prod

Après sa victoire à Bordeaux, Pessoa enlève l’étape Coupe du monde de Bercy devant Ludo Philippaerts et Otto Becker. Seul Français au barrage, Jean-Marc Nicolas prend la 5e place.

Partiellement remis de leurs blessures, les deux éclopés de la veille ont ouvert l’épreuve. Si après trois fautes et une épaule encore douloureuse, Malin Baryard/Butterfly Flip a décidé de jeter l’éponge, Jean-Marc Nicolas a décroché le premier sans faute avec un JPC Modesto épatant de régularité. Le tour dessiné par Serge Houtman et Jean-François Morand s’est avéré très délicat avec des fautes partout (15 tours à 4 pts) et une dernière ligne qui a souvent eu raison des couples sans pénalité jusque là. Seuls cinq cavaliers rejoindront le Tricolore au barrage.

Barrage à sixPremier à s’élancer, Jean-Marc Nicolas part dans un bon train mais faute sur le 3e du barrage, un vertical creux en sortie de virage. L’Allemand Otto Becker (3e) et sa belle grise Dobel’s Fiala boucle le premier double sans-faute et abaisse le chrono de deux secondes. Mais juste après, Ludo Philippaerts en selle sur l’étalon BWP Parco lui vole encore presque une seconde. Alois Pollman-Schweckhorst assure le sans faute mais une barre sur le dernier vertical le relègue à la 6e place. Très attendu, Marcus Ehning (4e) perd toutes chances de victoire dès le n°1. Clôturant ce barrage, le brésilien Rodrigo Pessoa et Baloubet du Rouet n’ont plus qu’à améliorer le chrono de Ludo et Parco, ce qu’ils feront avec leur aisance habituelle sous l’ovation du public.

Valse à 4 ptsSept des dix Français (Bourdy, Léoni, Broucqsault, Hécart, Breul, Delaveau, Angot) ont loupé le coche de peu avec une petite faute chacun, et terminent à la 7e place ex-aequo. « Je suis déçu, lâche Jean-Maurice Bonneau, dépité en sortie de piste. On a fait des fautes partout. Il faut qu’on soit plus rigoureux. Les couples vont bien mais on ne peut pas s’en contenter. »

EchosRodrigo Pessoa : « J’ai eu l’avantage de passer en dernier. Le cheval est en très bonne forme. Vu cette 2e victoire (après Bordeaux), je vais sûrement laisser tomber S’Hertogenbosch et juste faire Goteborg pour le garder frais pour Milan. »Ludo Philippaerts : « Bon retour de Parco après deux mois consacrés à la reproduction. Il a très bien sauté. J’irai à S’Hertogenbosch puis Milan. Ensuite, pour préparer les JO, mon principal objectif, je pense faire Lucerne, Rotterdam et Aix. »Jean-Marc Nicolas : « Le cheval aligne les sans-faute. Je vais voir avec Jean-Maurice Bonneau mais si j’ai la chance de me qualifier, je pense que Modesto a vraiment mérité sa finale car il a été dans le coup à chaque sortie. »

Ludo en têteAprès Bercy, Ludo Philippaerts prend la tête du classement Coupe du Monde devant Rodrigo Pessoa. Hubert Bourdy rétrograde de la 11e à la 14e place, alors que Bruno Broucqsault remonte de la 17e à la 16e. Jean-Marc Nicolas se hisse à la 21e place, devant Eugénie Angot (24e), Edouard Couperie (27e) et Reynald Angot (28e).