Bonne retraite Corée
mercredi 06 juillet 2022

Corée et Gregory Wathelet, ici lors du CHIO d'Aix-la-Chapelle en 2018
Corée et Gregory Wathelet, ici lors du CHIO d'Aix-la-Chapelle en 2018 © Scoopdyga

Depuis 2017, son nom est inscrit en lettres d'argent sur le mythique mur des champions d'Aix-la-Chapelle, aux côtés de celui de Grégory Wathelet, son cavalier depuis près huit ans. Preuve, s'il en fallait une, de toutes les qualités de Corée, cette belle jument grise, fille de Cornet Obolensky. Cette année-là, elle avait d'ailleurs également offert au Belge une superbe victoire dans le CSI5*-W de Leipzig et paticipé aux championnats d'Europe de Göteborg avant, en 2018, de remporter le Grand Prix du Longines Global Champions Tour de Shangai (dans lequel elle se classait quatrième en 2017). Des classements, Corée en a énormément à son palmarès, malgré presque trois ans d'arrêt en raison d'une blessure survenue en 2018. Mais après plusieurs années à haut niveau et un retour sur les pistes étoilées en 2021, il est temps pour la belle grise de seize ans de faire ses adieux au sport. Comme cela a été annoncé, c'est lors du Jumping international de Courrière, ce week-end, que Grégory Wathelet offrira à sa jument un dernier tour de piste, devant son public belge. Rendez-vous dimanche 10 juillet, juste avant le Grand Prix, pour une cérémonie qui s'annonce riche en émotion.