CSI 5*-W Bâle : Steve Guerdat s’impose, Pénélope Leprévost 4e
samedi 11 janvier 2020

Steve Guerdat et Victorio des Frotards au CSI 5*-W de Bâle 2020
Victoire de Steve Guerdat et Victorio des Frotards dans le Grand Prix de Bâle © LONGINES CSI BASEL/Katja Stuppia

Les Suisses étaient heureux hier soir à Bâle puisque Steve Guerdat, numéro deux mondial depuis ce début d’année, a remporté le Grand Prix de Bâle avec une superbe avance sur ses concurrents.

La victoire de Steve Guerdat était hier sans conteste. En selle sur Victorio des Frotards, Selle Français auparavant associé au Tricolore Raphaël Goehrs, c’est avec un temps de 36’98 qu’il a franchi la ligne d’arrivée lors du barrage. Un triomphe qui n’était toutefois peut-être pas des plus esthétiques, comme l’a dit le cavalier : « Le premier tour était superbe, j’avais un ressenti fantastique et tout a bien marché. Le barrage était moins harmonieux, mais c’est le sport. J’ai souvent fait de très beaux barrages mais en manquant de chance. Aujourd’hui ce n’était pas très présentable mais ça a suffi pour gagner ».

Avec presque trois secondes de retard, Denis Lynch prend la 2e place sur GC Chopin’s Bushi (39’42). Dans la soirée, l’Irlandais faisait également officiellement ses adieux à son étalon All Star 5, « Simba », dont la retraite avait été annoncée début 2019. Le podium est complété par Niels Bruynseels et Ilusionata van’t Meulenhof pour la Belgique (40’84).

Les Français étaient au rendez-vous pour cette première grosse compétition de l’année puisque quatre figurent dans le top 13. La meilleure performance est celle de Pénélope Leprévost et GFE Excalibur de la Tour Vidal, 4e avec un double sans-faute en 41’46. Si Kévin Staut et Viking d’La Rousserie, Félicie Bertrand et Sultane des Ibis ainsi que Simon Delestre et Uccello de Will n’ont pu accéder au barrage, tous trois n’auront touché une barre, n’étant pénalisé que d’un point de temps dépassé. Ils prennent respectivement les 10e, 11e et 13e places.

Les résultats complets : ICI.