CSI-W 5*: L’expérience dans la première grosse épreuve à Equita’Lyon
vendredi 31 octobre 2014

Rölf Göran Bengtsson portrait
Rölf Göran Bengtsson © www.scoopdyga.com

Si le jeune constant Van Paesschen a remporté la première épreuve du CSI 5* ce matin, c’est un des couples les plus expérimentés qui l’emporte vendredi soir dans le Longines Grand Prix, qualificatif pour l’étape coupe du monde de dimanche. Rolf Göran Bengtsson et Casall Ask sont en effet les meilleurs des dix-neuf barragistes.

Pour la vingtième édition de l’événement, beaucoup des meilleurs mondiaux ont fait le déplacement ici et tous étaient très motivés pour remporter le premier grand prix du week-end, bien dosé, aux cotes, sans être trop éprouvant. Dix-neuf des quarante huit couples se retrouvaient au barrage, lancé déjà très vite par Pénélope Leprévost et Vagabond de la Pomme, ouvreurs de l’épreuve. Mais son chronomètre de 43’’42 allait être rapidement battu par un autre tricolore. Simon Delestre descendait donc le temps à battre à 42’’67 sur Ryan des Hayettes, impressionnant de facilité, et pointait en tête le temps de quelques passages. Jusqu’à celui de Rolf Göran Bengtsson. Sur son partenaire des Jeux mondiaux, le Suédois, malheureux 4ème à Caen, avait bien repéré le virage pour aborder le double. Un tracé parfait, le bon tempo, et un chrono de 41’’94, synonyme de leadership qu’il conservera jusqu’au bout. Juste derrière lui, Billy Twomey et Diaghilev prenaient la deuxième place, reléguant Simon et Pénélope aux troisième et quatrième places.

Deux autres cavaliers ont descendu le chronomètre, Pius Scwhizer, totalement décomplexé sur Baros, une jument de 8 ans qui débute à ce niveau (4 points en 40’’48) et Patrice Delaveau, qui montait ici Carinjo HDC ,heureux de revenir en piste, très frais et disponible (4 points en 40’’43).  Mais c’est donc l’hymne suédois qui a résonné ce soir, avant de débuter la reprise libre en musique, qui clôture cette soirée de vendredi à Eurexpo.

Tous les résultats ici