CSI3* Vichy: Pilar Cordon Muro, meilleure des « drôle de dames »
lundi 16 juillet 2012

Pilar-Cordon-Muro_-Nuage-bleu
Pilar Cordon Muro et Nuage Bleu © Catherine Roux

En piste en début d’épreuve, l’Espagnole était la première à ouvrir la porte du barrage. A l’issue de cette seconde étape, elle maintient son tempo avec efficacité, ce qui confirme l’excellence de Nuage Bleu. Une première visite à Vichy qui se conclut tout sourire !

Cinquante sur la ligne de départ comme à l’accoutumée de ces CSI3*, on retrouvait une pléiade de bons chevaux et des cavaliers performers comme ils savent si bien le faire d’autant que pour certains, l’épreuve prenait des allures de répétition avant l’échéance des Jeux. Le tour dessiné par Jean François Gourdin présentait une configuration  classique bien équilibrée mais un chrono très court à respecter sans faille comme l’expliquait Michel Robert qui se prêtait volonté à une reconnaissance micro en main. Seul Trevor Coyle, vainqueur de la qualificative du vendredi avec une Jubilée d’Ouilly (Palestro II) au top de la forme laisse traîner le temps et écope d’un petit point de dépassement. Un lot de quatre points composait la suite, comme celui de Julien Mesnil et Perle du Marais (Diamant de Semilly) par exemple alors que le couple avait brillé avec une deuxième place le premier Jour.

Ils étaient une dizaine à se présenter au barrage. Une fois encore première en piste, Pilar Cordon Mura, forte de son premier tour sans fausse note, donnait le ton en compagnie d’un Nuage bleu prêt à tout et qui réalise un chrono 43.52 qui laissait présager pour cette entrée en matière, une prestation difficile à battre. Ce fût le cas alors qu’une tentative de Michel Hécart (meilleur cavalier Fr. du CSI et troisième de la qualificative) et Opal du Golfe (Elf d’or) prenait une option, mais échouait sur une touchette. Pauline Guignery (meilleure cavalière Fr. du CSI) et Wonder Lady (Tangelo van de Zuuth) affichait détermination et efficacité, mais restait sur un temps plus long en prenait la deuxième place. De son côté, la Suissesse Alexandra FRICKER et Albfuehren’s Paille qui figurait également dans le trio de dames à s’être qualifié lors du tour initial, aurait pu jouer également le rôle de super actrice. C’était sans compter avec le longiligne cavalier Chilien Carlos MILTHALER  en compagnie de A S Hyo Alternero. Le couple s’empare de la troisième place. Notons également la cinquième place de Timothée Anciaume et Padock du Plessis, également sans faute. Cette recrue*HN s’aguerrit à ce niveau et poursuit son ascension comme le précise son cavalier très attaché sur ce concours qu’il fréquente avec plaisir. Ce plaisir, était également évoqué par la gagnante. Pilar Cordon Muro : « C’est un concours ultra satisfaisant et qui possède un côté agréable en cœur de ville. Disons que Nuage bleu est bien partout, concours indoor, comme ici sur l’herbe et à proximité immédiate du public. Mon cheval (dont la mère de la cavalière est propriétaire) est toujours là, il aime tout. On est vraiment sur un nuage ! il me fait déjà rêver aux échéances à venir, une tentative sur le circuit du monde par exemple ».