CSI5* Grimaud : Abdel Saïd fait briller la Belgique
dimanche 19 septembre 2021

Abdel Saïd, tout sourire après sa victoire avec Bandit Savoie, sous ses nouvelles couleurs
Abdel Saïd, tout sourire après sa victoire avec Bandit Savoie, sous ses nouvelles couleurs © Hubside Jumping/Sportfot

Sous les couleurs belges depuis seulement quelques semaines, Abdel Said a marqué la dernière journée de l’Hubside Jumping Grimaud – Golfe de St Tropez en remportant le Grand Prix Hubside.Store CSI 5*, à 1,60m. Accompagné par son Selle Français Bandit Savoie, il s’est imposé au terme d’un barrage serré et digne des plus grands rendez-vous sportifs.

Sur le paddock de la piste posée au pied du village de Grimaud, Abdel Saïd n’en finit plus de recevoir les félicitations de tous les cavaliers présents dans le Var. À trente-deux ans, en selle sur son Selle Français Bandit Savoie (Qlassic Bois Margot), il vient de remporter une des plus belles victoires de sa carrière. Une formidable façon de fêter son récent changement de nationalité. Égyptien de naissance, Abdel Saïd défend depuis seulement quelques semaines les couleurs de la Belgique.

Trente-et-uns couples étaient au départ du Grand Prix 5* de ce dimanche. Le chef de piste espagnol, Javier Trenor Paz leur avait réservé un parcours de treize obstacles et seize efforts pour un temps accordé de 84 secondes. Les deux combinaisons, le triple en n°5 et le double de verticaux en n°9 se sont avérés être les juges de paix de ce tour. De nombreux cavaliers tels Philippe Rozier, en selle sur Le Coultre de Muze (Presley Boy), Edward Levy et Rebeca LS (Rebozo La Silla), le Belge Constant Van Paesschen avec Isidoor van de Helle (Canturo) ou encore le Britannique Harry Charles accompagné de son cheval olympique Roméo 88 (Contact van de Heffinck) pêcheront sur ces difficultés. Il aura fallu attendre l’entrée en piste du Français Bruno Garez avec son étalon United Sunheup (Balougran) pour voir le premier sans faute. Il sera suivi du Colombien René Lopez Lizarazo et Kheros Van't Hoogeinde (Echo van't Spieveld), puis de l’Italien Piergiorgio Bucci et Casago (Casall), Abdel Said, Mark McAuley, Pedro Veniss et Michael Duffy boucleront eux aussi une première manche sans pénalités.

À la suite du retrait de l’Italien Piergiorgi Bucci, c’est finalement un barrage à six qui s’est joué. Premier au départ et seul Français qualifié pour le dernier acte, Bruno Garez passe la ligne d’arrivée en 48’’90. Pas de quoi impressionner René Lopez Lizarazo, plus de deux secondes plus rapide (46’’21). Le couple irlandais Mark McAuley et Jasco Vd Bisshcop (Dulf van den Bisschop) déjà deuxième jeudi dans le CSI 5* - 1.50 confirme sa forme du moment en réduisant à nouveau le temps (45’’48). Pas suffisant cependant pour faire face au Belge, Abdel Said et son fidèle Bandit Savoie, hongre de dix ans et par le passé monté par Steve Guerdat et Fanny Skalli, qui abaissent, eux, le chronomètre à 45’’12, s’offrant ainsi une nouvelle victoire. « Je suis très heureux, autant pour moi que mon équipe qui travaille tellement dur, confie le cavalier belge. Bandit est un cheval extraordinaire, il a gagné son premier 5* à Wellington et il a effectué ensuite une très bonne saison. Les Jeux olympiques ont malgré tout été une déception pour nous car nous n’avons pas eu les résultats espérés (soixante-deuxièmes, ndlr) mais nous avons trouvé des solutions et finalement ça paye. Je suis vraiment heureux de le revoir en pleine forme. Nous sommes 4e la semaine dernière à Rome, cette semaine nous gagnons, je ne peux pas rêver mieux. En plus de cela, nous avons la chance de concourir dans un lieu incroyable, la qualité du parcours proposé était à la hauteur d’un 5* et la concurrence était rude donc cette victoire est d’autant plus belle. Je ne pourrai pas défendre ma place la semaine prochaine car nous avons le championnat de Belgique mais je compte bien revenir prochainement et gagner à nouveau. »