CSI5* Grimaud : Julien Epaillard et Nicolas Delmotte mangés par Kent Farrington
dimanche 20 juin 2021

Première tentative et premier succès à Grimaud pour Kent Farrington et Gazelle
Première tentative et premier succès à Grimaud pour Kent Farrington et Gazelle © HUBSIDE JUMPING/Stefano Secchi

Déjà la semaine dernière, le week-end azuréen de l’Hubside Jumping s’était terminé par la Bannière étoilée flottant au-dessus de la grande piste du Haras des Grillons de Grimaud, à l’occasion de la victoire de Jessica Springsteen, dans le Grand Prix 4*. Une étoile en plus et quelques jours plus tard, son compatriote Kent Farrington, actuel cinquième cavalier au classement mondial, s’impose aux rênes de la bien-nommée Gazelle, dans un barrage 5* de toute beauté où Julien Epaillard et Nicolas Delmotte ont magnifiquement défendu les couleurs tricolores.

Ils étaient douze à s'affronter pour le barrage de ce Grand Prix 5* de Grimaud, dont cinq Français ! Après quatre points avec Vega de la Roche, Marie Demonte ne pouvait espérer s'imposer mais empoche tout de même une place dans le top 10, au neuvième rang. Alors que Simon Delestre, sur Berlux Z, a préféré jouer la sécurité en priorisant le sans-faute sur le chronomètre, alors que Mathieu Billot a essayé de mettre Quel Filou 13 aux avant-postes, sans succès. Les deux hommes terminent respectivement sept et sixième. 
Mais il fallait miser sur deux autres Bleus pour jouer les paris du podium ce dimanche. Déjà vainqueur du Grand Prix 5* de La Baule avec Urvoso du Roch, Nicolas Delmotte n'est pas passé loin d'empocher un deuxième Grand Prix 5* en deux semaines. Mais c'était sans compter sur Julien Epaillard, l'homme qui se plait probablement le plus aux abords de St Tropez puisqu'il a remporté un nombre incalculable d'épreuves depuis le début de cette nouvelle tournée. Avec Usual Suspect d'Auge, il devance Nicolas Delmotte et vient se placer sur la deuxième marche du podium. 

Si la Marseillaise n'a pas retenti, c'est à cause de Kent Farrington, qui réalise un coup de maître pour sa première tentative en terres varoises. Dernier à partir dans ce barrage, en selle sur sa formidable Gazelle, il est venu surpasser Julien Epaillard. « C’est évidemment toujours un grand plaisir de remporter un tel Grand Prix 5*, ici, à côté de Saint-Tropez, pour ma première participation à l’Hubside Jumping, déclarait le vainqueur. Peut-être que Sadri Fegaier devrait organiser des concours aux Etats-Unis puisque je m’impose régulièrement sur ses concours en Europe (Kent et Gazelle ont déjà remporté par deux fois le Grand Prix de l’Hubside Jumping de Valence, également organisé par Sadri Fegaier, ndlr). Plus sérieusement, je tiens à adresser à Sadri et son équipe des remerciements tout particuliers [...]. Dans le barrage, je partais en dernier et Julien Epaillard était alors en tête. Même aux Etats-Unis, nous le connaissons et savons combien il est rapide. Du coup, je devais tout donner ! J’ai donc tout misé sur la vitesse naturelle de Gazelle, et ai été très vigilant : par exemple, un double dans un barrage peut être redoutable à ces vitesses ; également, j’ai dû soigner mon dernier oxer, en bref, aider ma monture et dans le cas de Gazelle, particulièrement à ces deux endroits du parcours qui auraient pu poser problème. La semaine prochaine, je vais prendre un peu de repos ici, puis j’enchaînerai avec Windsor et nous verrons ensuite selon la forme des chevaux. »

Les résultats complets sont consultables en cliquant ici.