CSIO Jeunes Cav à Deauville. La France lutte et gagne
vendredi 08 mai 2015

deauville 2015- L'équipe tricolore sur la plus haute marche du podium
L'équipe tricolore sur la plus haute marche du podium © Eric Fournier

Le Pôle International du Cheval à Deauville avait déjà sourit aux Jeunes Cavaliers de Thierry Pomel l’an dernier. Bis repetita pour les Tricolores qui durent barrer contre les sujets de Sa Majesté. Les Belges sont 3ème Une Coupe des Nations qui pourrait se résumer à God Save The Queen versus La Marseillaise.

Compte tenu de la spirale positive dans laquelle Adeline Hécart, est installée depuis quelques semaines (elle avait aujourd’hui sellé Pasha du Gué, ndla), Thierry Pomel avait fait le bon choix de faire partir la jeune normande en quatrième. Contrat parfaitement rempli pour une première Coupe des Nations. Elle boucle deux sans faute d’une grande maîtrise n’hésitant pas à aider de la voix le fils de Dollar dela Pierre sur quelques obstacles. Avant elle Edward Lévy/Starlette de la Roque et Titouan Schumacher/Paradis Latin avaient chacun écopé de quatre points et le parcours de Tanguy Dobremez/Psychée de Virton était effacé. Au terme de la première manche la France virait en deuxième place avec huit points, score honorable qui ne satisfaisait pas complètement Thierry Pomel « car dans ce type d’épreuve le niveau est atellement élevé que la moindre barre coûte très cher ».

Les Anglais disposaient d’une faible avance, une barre seulement. Les Suédois étaient troisièmes au provisoire. L’entraîneur français sut galvaniser sa troupe pour remonter avec toujours Adeline Hécart en appui. La France devait maintenant barrer pour la victoire contre l’Angleterre. Tanguy Dobremez, Edward Levy et Titouan Schumacher se révélèrent irréprochables alors que Pasha du Guése négligeait pour la première fois. Mais au moment de donner le départ à l’ultime cavalière britannique, Abigail Newbery, prête à s’élancer, cetted ernière reprenait soudainement la sortie. Il fallait comprendre que l’addition des trois meilleurs chronos français ne pouvait être améliorée.

Thierry Pomel constatait « de bonnes réactions françaises, un état d’esprit très positif au sein del’équipe…mais des scores perfectibles avant les Championnats d’Europe de WienerNeustadt cet été en Autriche (10 au16 Août) ».