CSIO Rome: Les 5 Français sans faute dans la grosse épreuve
dimanche 27 mai 2012

rome7-piste
- Ph. Agence Albran

Un jour trop tard ? Peut-être, mais ça fait plaisir à voir. Les cinq tricolores engagés sur le CSIO de la Plazza di Siena sortaient tous de piste aujourd’hui sans faute du tour initial de l’épreuve à 1m50, plus gros rendez-vous de la journée. Avoir l'interview de Pénélope Leprevost et Marc Dilasser

Avec des chevaux différents de ceux montés dans la coupe des nations, Roger-Yves Bost (Myrtille Paulois), Patrice Delaveau (Orient Express),Pénélope Leprévost (Topinambour), Kevin Staut (Estoi Aqui de Muze) et Marc Dilasser (Qamaieu de Montsec), se qualifiaient pour le barrage, et tous avec la manière.

Finalement, Patrice Delaveau et Kevin Staut décident de ne pas repartir, préférant économiser leurs chevaux de grand prix pour demain. Bosty quant à lui préfère saluer le jury et abandonner après deux bonnes fautes.

Oublié l’abcès de Topinambour, mais l’étalon alezan a toujours du mal à tourner et Pénélope Leprévost laisse finalement une barre au sol, terminant finalement à la onzième place.

Très régulier hier avec deux parcours à 4 points dans la coupe, Marc Dilasser alignait ici Qamaieu de Montsec. A seulement 8 ans,l’alezan fils de For Pleasure, montre un réel potentiel et une facilité presque déconcertante pour son âge. Le couple termine finalement meilleur français, à la cinquième place, avec un double sans faute.

Mais c’est finalement le « God save the Queen »qui a résonné ici, grâce à l’ouvreur du barrage, William Funnell, qui montait Billy Congo, un étalon de 11 ans issu de son élevage. Seul à descendre sous la barre des 38 secondes, le Britannique devance Ludger Beerbaum (Chaman),l’Italien Roberto Arioldi (Loro Piana Utile) et Henrik von Eckermann (Quibell). Ce jeune Suédois, cavalier de l’écurie Beerbaum, ne cesse de briller et d’enchaîner les sans faute avec des chevaux montés auparavant par Ludger Beerbaum ou Marco Kutscher. A suivre, assurément !