CSIO5* Rotterdam : Exemplaires, les Néerlandais s'imposent dans la Coupe des nations
vendredi 24 juin 2022

L'équipe néerlandaise, grande gagnante de la Coupe des nations de Rotterdam
L'équipe néerlandaise, grande gagnante de la Coupe des nations de Rotterdam © FEI/Shannon Brinkman

Les dresseurs néerlandais avaient déjà annoncé la couleur hier en prenant la tête du classement provisoire de la Coupe des nations, et en s'offrant par la même occasion le Grand Prix grâce à Dinja van Liere et son fidèle Hermès. Ce vendredi après-midi, dans la Coupe des nations du CSIO5*, leurs compatriotes de saut d'obstacles ont à leur tour affiché les mêmes ambitions : la victoire à domicile, et rien d'autre. Pari osé, mais pari gagné ! Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les cavaliers à la veste orange n'ont pas fait les choses à moitié dans cette épreuve par équipes. En tête à l'issue de la première manche et seule équipe à afficher un score toujours vierge grâce aux sans-fautes de Maikel van der Vleuten/Beauville Z (Bustique), Sanne Thijssen/ Con Quidam RB (Quinar Z) et Willem Greve/Grandorado TN (Eldorado vd Zeshoek) - les quatre points de Harrie Smolders et son Monaco (Cassini II) n'ayant pas été comptabilisés grâce au drop score -, les cavaliers de Jos Lansink ont également été les seuls à réaliser une seconde manche parfaite en signant trois parcours sans faute sur quatre. Tout simplement intouchables, voilà ce qu'étaient de nouveau les Néerlandais ce vendredi à Rotterdam.
Si les autres nations n'ont ainsi décidément pu rivaliser avec les Pays-Bas, quatre d'entre elles se sont néanmoins livré une bataille sans merci pour monter sur le podium de cette Coupe des nations : la France, l'Irlande, l'Allemagne et la Suède, toutes à quatre points à l'issue de la première manche. Pas question de faiblir, donc ! Si aucune d'entre elles n'a réussi à conserver ce score lors de la seconde manche, avec seulement quatre autres petits points et des parcours très rapides, ce sont finalement les Français qui se sont offert la deuxième place. Soulignons d'ailleurs les performances de Simon Delestre/Cayman Jolly Jumper (Hickstead) et Kevin Staut/Scuderia 1918 Viking d'La Rousserie (Quaprice Bois Margot), qui ont signé deux des sept double sans-fautes de cette Coupe des nations. Grégory Cottard et sa formidable Bibici (Norman Pré Noir) ont quant à eux réalisé deux parcours à quatre points en raison, à chaque fois, d'une malheureuse faute sur la rivière. Après un parcours à huit points, Bosty, associé à son puissant Cassius Clay Vdv Z (Calvino Z), avait lui pris la décision de ne pas repartir pour un second tour afin de préserver son gris qui s'était malencontreusement mis un coup à l’antérieur droit lors de son premier parcours. Finalement, avec un total de huit points, les Bleus ont ainsi devancé les Irlandais de Michael Blake, affichant un score huit points également mais avec un chronomètre plus élevé.
Prochain grand rendez-vous pour les cavaliers et passionnés de saut d'obstacles à Rotterdam : le Grand Prix, dimanche.

Pour consulter les résultats complets et détaillés, cliquez ici.