Ces dames à l’honneur sur l'été du Grand Parquet
dimanche 26 juin 2011

étégdparquet11-lacour-mario
Julie Lacour sur Mario d'Amaury, en compagnie de Thierry Lacour © Béatrice Fletcher

Après la première épreuve remportée hier au barrage par la cavalière française Paola Guelpa en selle sur Pléiade Heutière, ces dames étaient à nouveau à l’honneur sur la carrière des princes pour disputer cette fois une épreuve en deux étapes à temps différé enlevée par la cavalière bretonne Julie Lacour associée à Mario d’Amaury.

Elles étaient cinquante au départ de ce prix Goerland à 1,30m dont une majorité de françaises et des cavalières en provenance de Belgique, Grande Bretagne, Hollande,Suisse, Liban et Mexique. Parmi les vingt et unes cavalières sans fautes, il aura fallu tourner au plus court pour gagner de précieuses secondes sur la seconde moitié du parcours. Ace petit jeu, c’est Julie Lacour, coachée par son père Thierry,cavalier de complet bien connu, installé aux Écuries de Cornouailles, qui aura été la plus efficace et monte sur la première marche du podium grâce à un temps de 35’’72.Immédiatement derrière elle avec un chrono de 36’’13, Juliette Deroussent, 17 ans, en selle sur Hiris de Massai, installée près de Douai, élève de terminale S à la rentrée prochaine, qui entraîne ses trois autres chevaux avec son père Pascal. « Je suis très contente de ma jument, mais déçue d’avoir fait des erreurs. J’ai trop repris sur les deux derniers verticaux et je n’y ai pas assez cru, ce qui m’a fait perdre les secondes qui m’auraient permis de gagner. » En troisième position, la britannique Heather Stennett, associée à Pablo II, qui boucle en36’’44, et se disait ravie de revenir sur ce terrain du Grand Parquet qu’elle a découvert à l’occasion du dernier Jump Bost au mois de mai. « Je suis ravie mais je regrette de ne pas avoir été un peu plus vite. » Au programme de la journée de demain pour ces dames, un grand prix à 135 qui se disputera sur une épreuve au barème A avec barrage.

Chez les amateurs

A noter dans la catégorie amateurs un beau doublé de la cavalière belge de Perrine Fannoy (Iqbal des Hayettes) sur l’épreuve spéciale à 120 et sur l’épreuve à115 associée cette fois à Qalamity Jane, tandis que Thibaut de la Peschardière, qui remportait hier l’épreuve à 115 avec Native de Madère, fait preuve d’une belle constance en terminant en seconde position de l’épreuve à 1,20m aujourd’hui. Côté cavaliers internationaux, le brésilien Bernardo Alvès, qui a prouvé sa grande forme en s’imposant dans la qualificative d’hier pour le grand prix, s’adjuge aujourd’hui l’épreuve en deux étapes à temps différé, cette fois associé à Kingly du Reverdy, tandis que Bertrand Pignolet termine en tête du prix du CCFA à 140 après avoir signé le meilleur temps avec Native d’Elle.