Ch-EU Madrid : L’équipe de France toujours dans l’argent
vendredi 16 septembre 2011

madrid podiu france
L'équipe de France sur le podium

L’équipe d’ Allemagne s’adjuge l’or, celle de France l’argent. Après Lexington et avant Londres, objectif atteint pour les Bleus et leur entraîneur Henk Nooren.

Qui peut le plus peut le moins ! Le dicton a pris tout son sens hier sur le terrain del Campo de Madrid. Chic, classique, où les équipes de notre bonne vieille Europe, qui ont les racines les plus longues, les plus anciennes dans la pratique du saut d’obstacles, à savoir l’Allemagne, la France et l’Angleterre sont arrivées dans cet ordre sur le podium. La seule petite différence avec celui du mondial de Lexington, où l’Allemagne et la France culminaient déjà, c’est la présence de la Grande Bretagne qui annonce ainsi  qu’il faudra compter avec elle « at home » en 2012 pour les jeux Olympiques.
Les Pays Bas qui menaient la danse ont donc fait les frais de cette troisième manche de l’épreuve par équipes. Alors qu’ils alignaient trois sans faute jeudi, hier après midi, seul Gerco Schroeder sortait son épingle du jeu. Jeroen Dubbeldam portait sur les épaules, en dernier ressort, le score final de toute l’équipe : médaille d’argent, s’il éditait un nouveau sans faute avec son remarquable BMC Van Grunsven Simon voire le bronze, derrière la France, s’il concédait une faute. Il en fit deux dont une à la rivière qui pourtant, revue et corrigée après les soucis de la veille, se franchissait normalement. En réalité c’est la dernière ligne du parcours -et le double en particulier- qui  jouait, hier, les troubles fête.
De Madrid à Londres…
Cette dernière manche du championnat d’Europe par équipes décidait aussi des qualifications pour Londres. Tandis que L’Allemagne, la France et la Belgique étaient dans la botte depuis Lexington et que la Grande Bretagne était qualifiée d'office en tant que pays organisateur, Les Pays Bas, la Suède et la Suisse, arrivés dans cet ordre au pied du podium, ont profité de la circonstance pour y entrer. L’Espagne et Irlande en revanche ont raté la marche !
Deuxième derrière une équipe d’Allemagne qui entre les piliers Ludger Beerbaum et Marco Kutscher incorporait les merveilleux couples que forment Carsten-Otto Nagel avec Corradina et celui qui remportait le Grand Prix d’Aix la Chapelle au début de l’été, Janne-Friederike Meyer avec Celagon Lambrasco, la France a fait état d’une belle volonté, d’une belle santé.
Jeudi soir, l’incapacité dans laquelle elle s’était trouvée d’aligner le moindre sans faute avait pour le moins inquiété ! Hier, c’est à l’arraché qu’ elle en signait trois sur quatre ! Alors qu’il faisait plus chaud, les chevaux paradoxalement sont apparus plus frais, plus hauts, plus guerriers. Michel Robert sonnait la charge avec la solide Kellémoi de Pepita, Pénélope Leprévost l’imitait avec Mylord Carthago HN et Kevin Staut, sans en avoir l’air, serrait les dents, les jambes et les poings, soignait les virages, les abords et les sauts jusqu’au dernier.
Dimanche il reste deux manches
Les Bleus ne pouvaient pas faire mieux, sauf à ce que Olivier Guillon sorte à son tour un parcours sans faute ce qui l’aurait placé à la quatrième place du classement général individuel avant la finale de dimanche.
Las une faute et le 9 ème rang du classement provisoire (8 pts), derrière Pénélope 6 ème (6,55 pts), Michel 8 ème (7,16 pts) et devant Kevin 11 ème (8,79 pts). Ce qui n’empêche que le cavalier de Lord de Theize avec ses huit points tout rond n’est qu’à moins de deux barres du leader du classement provisoire, Carsten-Otto Nagel avec Corradina (0, 69 pts) suivi de Nick Skelton et du gris de 10 ans Carlo (1,04 pts), de Gerco Schroeder avec Eurocommerce New Orleans et de Luciana Diniz avec l’épatant Winningmood. Quatre chevaux qui ont en commun d’être gris mais surtout d’avoir des cavaliers de talent et motivés. Rien n’est joué, ni pour eux, ni pour les Bleus. Dimanche il reste deux manches. 

A voir et à revoir sur Equidia
Revivez la 2ème manche es Bleus dans l'épreuve par équipe et leur médaille d'argent sur Equidia ce soir à 20h45 et dimanche à 9h. Dimanche après midi branchez vous sur www.equidiawatch.fr pour suivre en direct la finale individuelle et le soir à 20h45 sur Equidia 

Tous les résultats ici

Commentaires


Jacques,Élie,Joseph D | 18/09/2011 23:28
Et si on remplaçait Laurent Blanc par Henk Nooren? Qu'en pensez-vous?

Jacques,Élie,Joseph D | 18/09/2011 23:26
Nos chaînes de télé préfèrent nous montrer le spectacle affligeant de nos footeux qui vont de grèves au Championnat du Monde en prestations quasiment nulles. A croire que le téléspectateur français moyen ne mérite pas mieux.En tout cas il ne mérite les équipes de France d'Equitation , toutes disciplines confondues. Tant mieux finalement car le cheval de sport pour le français moyen, c'est de la confiture à des cochons.

karin A | 18/09/2011 10:12
Eurosport diffusait en direct, les épreuves par équipe; Equidia watch" buggait "souvent, dommage pour la "Rolls" des commentateurs qu'est JM Nicolas!
Je partage l'avis de Danielle quant à la pub FFE....

 | 17/09/2011 09:59
Et rien à la TV !!!! Peut être que la fédé devrait faire un peu son boulot ! La com ce n'est pas que la pub (débile) qui tente de démontrer que le poney c'est tès dangereux... et si on parlait équitation sur les chaines nationales, ce serait plus facile de trouver des sponsors !

KATIA D | 17/09/2011 08:14
va falloir y penser tout de même.......