Ch-Fr Pro Elite : Olivier Guillon prend la tête
samedi 22 juin 2019

Remise des prix étape 2 championnat de France Pro Elite 2019 Fontainebleau CSO
A l'issue de la deuxième étape du championnat de France Pro Elite 2019, Olivier Guillon prend la tête des opérations © Béatrice Fletcher

Sur les 28 couples au départ de la première étape au chrono, seuls 24 étaient encore en lice pour affronter ce parcours au barème A, ultime qualificative pour la finale en deux manches décisive de demain.

Le chef de piste Jean Christophe Laparra aura tiré parti de l’ensemble de l’espace disponible, et du moindre dénivelé pour répartir les 13 obstacles, dont un double et un triple. Suite aux trois premiers parcours, le temps accordé passait de 78’’ à 79’’, permettant ainsi à la majorité des partants de franchir la ligne d’arrivée à l’heure. Malgré tout, six couples se voient créditer d’un point de pénalité, tandis qu’Olivier Guillon, Mathieu Billot, Benoît Cernin et Thomas Lambert signent un sans- faute.

Suite à cette seconde qualificative, Olivier Guillon et Type Top du Monteil s’installent en tête du classement provisoire, avec un score total de 0,70 point. A l’analyse de son parcours, le cavalier le confiait « C’est un cheval très puissant et fort physiquement, qui a une grande action, je le monte depuis trois concours avec un releveur Alain Ventre et une martingale, aujourd’hui il était un tout petit peu plus habitué, un peu plus fort au paddock et je manquais un peu de précision sur le tour, qui aurait pu être un peu plus fluide. J’espère que cela ne va pas devenir de plus en plus difficile pour demain, en tout cas je suis très content de ce qu’il a fat aujourd’hui, il commence à bien répéter les parcours. Quoi qu’il se passe demain, c’est du bénéfice pour la suite, car le cheval progresse. Je l’ai depuis un an, au cours des trois derniers mois l’évolution a été très positive. »

En 2ème position au provisoire avec 1.58 point, Mathieu Billot et son gris Quel Filou 13, 13 ans, propriété de la famille Garreau, et de la SCEA Ecurie Billot (pour 1/3) qu’il monte depuis un peu plus d’un an, et se classait 2ème de cette même épreuve en 2018. « Quel Filou va très bien depuis le début de l’année, il a très bien sauté, il répond présent, ce genre de format est vraiment son fort. C’est la chasse où il est le moins bon. A moi de bien monter, mais plus c’est difficile mieux c’est, il est très puisant, respectueux et a d’énormes moyens. Cette année il n’a pas loupé grand-chose, le temps était très court, j‘ai réussi à monter en avançant dès le début du tour et à être dans le temps. Il évolue beaucoup, et commence à être vraiment au point, il est très bien revenu dans la dernière combinaison, je remercie Henk Nooren qui m’a beaucoup aidé là-dessus. »

La 3ème position au championnat est occupée par Nicolas Delmotte, aux commandes de Alanine de Vains, 9 ans, qui affiche un score à ce stade de 2.22 points. Le cavalier rendait hommage au chef de piste. « Depuis le début il a tracé de bons parcours, la chasse était très bien, aujourd’hui il a mis un bon parcours, délicat mais très agréable à monter et qui ne mettait pas du tout les chevaux à l’effort. J’ai engagé Alanine pour lui donner de l’expérience, elle a sauté magnifique, j‘ai fait un point de temps mais je m’en doutais un peu, elle était un peu fraîche, et j’ai préféré assurer le sans faute, mais au fur et à mesure du parcours elle sautait de mieux en mieux. Je l’ai depuis trois ans, elle appartient à Christian Bihl, de l’élevage des Vains. »

Harold Boisset remonte de la 13e place au pied du podium provisoire avec Vakhenaton Coup de chapeau à Benoît Cernin, auteur de l’un des quatre sans fautes du jour avec Uitlanders du Ter, qui lui permet d’être en 5ème position avec un score de 3.84 points. « Les conditions de ce championnat son excellentes, le terrain était un tout petit peu fuyant le premier jour, les chevaux manquaient un peu de repères. Je ne voulais pas prendre de risque dans la chasse, pour qu’il reste bien avec moi, j’ai fait faute au n°1 de ma faute, aujourd’hui il s’est bien relâché au début, et ensuite il était disponible, et il avait envie. Demain il faut monter avec sa tête et tout donner. » 

Parmi les sans fautes du jour également, Thomas Lambert, en selle sur Thalie Saint Loise, qui pointe au classement provisoire en 9ème position avec 5,28 points. Le cavalier, installé à Villers Vicomte entre Amiens et Beauvais, avec son frère Mathieu et son père Hervé, gère une écurie de jeunes chevaux et de chevaux d’âge pour le Grand National et le 3* ainsi que deux centres équestres. « Dans 15 jours nous accueillons une étape du Grand National. »Thomas court le Pro Elite pour la 2ème année. « En 2018 j’avais fait une bonne chasse et j’étais tombé le deuxième jour, cette année j’ai loupé la chasse avec trois barres, Thalie n’était pas à l’aise du tout, cela ne lui ressemble pas. Elle a 12 ans, elle appartient à Lancar Holding, je l’ai récupérée à 8 ans, je suis performant  régulièrement dans le Grand National, elle est aguerrie à ce niveau-là. »

Malheureusement, l’adjudant-chef Donatien Schauly encaisse trois fautes de Sprinter du Dorset*Mili et rétrograde de la 2ème place à la 17ème place au provisoire. Jean Luc Mourier, leader provisoire après la chasse, se retrouve 6ème avec Souvientoi Lariviera (4 points). 

Les scores étant très serrés, rien n’est joué pour la finale en deux manches de demain, qui se déroulera à 14h45.

Les résultats détaillés ICI