Chalans, Budapest, et Arezzo, tous les résultats du week-end
mardi 17 juillet 2012

Eric Deyna et Maïti Rouge
Eric Deyna et Maïti Rouge © Anne Fougere

Si Falsterbo et Estoril étaient les deux gros rendez-vous sportifs du week-end, l’Italie jouait son championnat national à Arezzo, une coupe des nations de seconde ligue se déroulait à Budapest et un CSI** se courrait à Chalans, petit tour des résultats.

A Budapest, l’équipe de France composé de Gregory Cottard, Regis Villain, Caroline Nicolas et Aymeric Azzolino termine aux pieds des marches dans l’étape Coupe des nations seconde ligue. Avec 10 points, les Tricolores pointaient pourtant à la 2e place ex aequo avec le Danemark après la première manche, juste derrière l’Allemagne. Mais les choses se sont compliquées pour l’équipe de France sur la deuxième manche : Grégory Cottard essuie 12 points avec Pepyt’des Elfs après un parcours sans faute sur la première étape, Régis Villan avec Made In Chapel cumule 9 points, Aymeric Azzolino/Looping d’Elle, 4, alors que Caroline Nicolas en selle sur Mozart de Beny efface ses 9 points de la première manche par un joli sans faute. Au total, la France compte 23 points suite à ces 13 supplémentaires, et recule à la 4e place ex aequo avec l’Ukraine. Avec 10 points au total des deux manches, l’Allemagne monte sur la plus haute marche du classement devant le Danemark (14 points) et l’Autriche (16 points).

Lors du Grand Prix, la meilleure performance revient à Caroline Nicolas. La cavalière de l’équipe monte sur la 2e marche du podium juste derrière l’Autrichien Stefan Eder en selle sur Chili van Dijk.Ils seront les seuls à avoir aligné un double sans faute. Sur la troisième marche, on retrouve un représentant tricolore grâce à Nausica Tame, un fils de Flipper d’Elle et Envié par Thoas du Theillet (c’est le demi frère par la mère de Parenthèse Tame gagnant du Grand Prix Pro 1 au Mans en juin dernier avec Reynald Angot) né chez Denis Brohier dans la Manche (50) et monté par l’Autrichien Anton Martin Bauer.  

Après un premier parcours sans pénalité, Régis Vilain et Made In la Chapel accédaient eux aussi au barrage.  Mais avec 8 points sur cette ultime phase,prennent une 7e place ex aequo avec l’Allemand Henrik Griese/Caprys.

A Chalans, dans un cadre champêtre situé au cœur de la ville, le CSI 2* a vu son programme quelque peu « modifié » parles précipitations orageuses du vendredi. Les organisateurs ont été contraints d’annuler la partie national du concours, privilégiant ainsi paddock et terrain de concours pour les deux CSI (Amateurs B et **).

Ils seront 31partants sur la ligne de départ du GP de cette 8e édition. Le tour,dessiné par Yann Thomas, s’avéra fautif du début à la fin avec qui plus est, un temps relativement court dont de nombreux cavaliers feront les frais. Seulement trois couples accompliront le tour parfait. Deux habitués de ce concours : Bruno Rocuet avec Hasting(Laudanum), vainqueur l’an passé mais associé alors à Gerfaut d’Helby ainsi que le spécialiste du Hunter, 5e de cette même épreuve lors de l’édition 2011, Eric Deyna en selle sur Maïti Rouge ENE – HN (Chapman Rouge). Le3e cavalier sans pénalités est un jeune cavalier charentais qui commence à se faire remarquer à ce niveau d’épreuves, Jean-Charles Boyer avec Ornella (Papillon Rouge.

Disputé en 2 manches au chrono sans barrage, le Grand Prix ouvrait sa seconde étape aux douze meilleurs. Et sur cette étape, l’expérience prendra le dessus sur la jeunesse :Jean-Charles, dernier à s’élancer, fera tomber 4 barres, terminant alorsà la 11e place.

La coupe revient à finalement à Eric Deynad. Maïti Rouge, doté d’un esprit joueur pénalisé d’un petit point de dépassement de temps alors qu’il était sans fautes sur la piste, permettra ainsi à son cavalier d’inscrire pour la première fois le GP de Challans à son palmarès. Avec 4 points sur la 2emanche, Hasting et Bruno Rocuet finissent deuxième de l’épreuve et la vendéenne Narita (Calvaro)montée par Jacques Friand s’empare de la 3e place du podium.

Tous les résultats surhttp://www.horse-timing.com/web/Chrono/data/challans0712/week1/r_20_challans0712_w1.pdf

Enfin, les cavaliers italiens courraient ce week-end pour le titre de champion national à Arezzo. C’est Natale Chiaudani qui s’empare du titre. AvecFixdesign Almero, l’homme de 52 ans inscrit pour la première fois ce titre à son palmarès. Et Natale a fait les choses dans les règles puisqu’il gagne avec plus de 10 points d’avance sur ses dauphins Lucia Vizzini Kainich, médaillée d’argent et Giovanni Consorti, médaillé de bronze. A noter qu’Almaro, n’aura pas touché une barre de la compétition.