Cornado NRW fait ses adieux au sport
jeudi 22 juillet 2021

Marcus Ehning et Cornado NRW
Marcus Ehning et Cornado NRW © Scoopdyga

Après plus de dix années passées au plus haut niveau, l’heure de la retraite a sonné pour Cornado NRW, le crack de Marcus Ehning. Une nouvelle vie commence donc pour l’étalon gris de dix-huit ans à l’incroyable palmarès.

Ils formaient un couple à la fois extraordinaire et redoutable. Marcus Ehning et son étalon gris Cornado NRW n’avaient plus rien à prouver. En plus de dix ans de carrière commune, impossible de compter le nombre de podiums auxquels ils ont brillamment accédé. Mais s’il y a bien une année lors de laquelle le couple s’est montré magistral, c’est en 2014. Vainqueur du Grand Prix Hermès et du CSI5*-W de Bordeaux, troisième dans l’étape Coupe du monde de Vérone (qu’il avait remportée l’année précédente), dans la Coupe des nations de Rotterdam ou encore dans les CSI5* de Paris et Bâle, quatrième de la finale Coupe du monde à Lyon, dixième des Jeux équestres mondiaux de Caen… La liste des incroyables performances du cavalier allemand et de ce fils de Cornet Obolensky est encore bien longue. Parmi leurs belles victoires, on notera également celle du Grand Prix Rolex du CSI5* de 's-Hertogenbosch en 2016. Malgré des blessures à répétition cette année-là - qui l'avaient entre autres empêché de participer aux Jeux olympiques de Rio - le fabuleux étalon a su revenir au plus haut niveau et enchaîner les performances spectaculaires, comme dans les CSI5* de Paris et Valkenswaard ainsi que la Coupe du monde Bordeaux en 2018 encore le Grand Prix de New-York l’année suivante. Et lorsqu’il n’était pas sur le podium, ses concurrents et spectateurs pouvaient être quasiment certains de le retrouver au moins dans le top 5, voire dans le top 10.

Marcus Ehning le disait lui-même au micro des équipes du Longines Global Champions Tour : « Cornado est l'un de mes chevaux préférés, c'est un cheval incroyablement talentueux et il a une grande motivation au quotidien. Il y a quelques années (en 2018, ndlr), il a perdu un œil, ce qui rend les choses plus difficiles pour lui, mais il n’a jamais abandonné. Il a un talent incroyable et je suis très fier d'avoir un cheval comme celui-ci dans ma vie car rares sont ceux qui ont cette qualité de saut, cette maniabilité et cette amplitude en même temps. » D'une souplesse, d'une force - à la fois physique et mentale - et d'un charisme sans pareil, Cornado aura assurément marqué les esprits et nombreux sont ceux qui attendaient impatiemment de le voir voler au-dessus des barres lors de chacune des compétitions auxquelles il prenait part.

Alors qu’il prenait le départ - ainsi qu’une huitième place au classement final - du CSI4* de Salzburg au mois de janvier dernier, on aurait pu croire qu’à dix-huit ans, Cornado NRW n’avait pas encore dit son dernier mot. Finalement, la piste autrichienne restera la dernière que le fabuleux gris aura foulée en compétition. Comme l’a annoncé son cavalier, l’étalon profitera désormais d’une belle retraite dans les écuries familiales, là où il a quasiment passé toute sa vie.