Dilème, Dollar et Héritière en forme
jeudi 03 juin 2004

béthune2004-navet-broucqsault
Eric Navet, Bruno Broucqsault et Dileme de Cephe - Ph. Cosinus Prod

Le national Pro 1 de Béthune fait partie des concours les plus anciens de France. Mais, ce n’est pas cela qui motive la venue des cavaliers ici. C’est la qualité de son terrain.

Une vaste piste en herbe soumis depuis deux ans à un drainage particulier qui a amélioré sa tenue sous les pieds des chevaux. Après Jacques Bonnet et Gracieux Hardent qui remportait le Grand Prix de l’édition 2003, c’est Philippe Rozier associé à Héritière d’Adriers, une fille d’Apache d’Adriers qui décroche le plus gros des deux Grand Prix, celui du lundi de Pentecôte devant Olivier Guillon et Ionesco de Brekka puis Roger-Yves Bost et Hun de Fontenay. Un Grand Prix particulièrement suivi par le public du Nord qui se prend si bien au jeu de la compétition.

Dollar du Mûrier n’accédera pas au barrage de cette ultime épreuve à cause d’une petite faute d’antérieur qui lui coûtera quatre points. Mais, son cavalier est globalement très satisfait de sa sortie à Béthune. “Après quelques concours en début de saison indoor où il n’était pas très bien, Dollar est ressorti à Fontainebleau et La Baule avant Béthune, rappelle Eric Navet. Je suis venu à Béthune pour la qualité et les dimensions du terrain. Cela va beaucoup plus dans le sens des épreuves de haut niveau où il doit participer. Dollar a eu un comportement très satisfaisant à Béthune, avec, ce qui n’est pas toujours le cas, une bonne complicité. Le premier jour, j’ai fait une épreuve de travail à 1m35 où il est sans faute, dans le Grand Prix du dimanche il est double sans faute et quatrième au général. Le but n’était pas d’essayer de gagner l’épreuve mais d’utiliser le barrage pour faire un bon travail. Sur le Grand Prix du lundi, il a très bien sauté même s’il fait un petit quatre points en fin de parcours. ” Visiblement Eric Navet et Dollar ont retrouvé leur complicité en compétition même si le cheval doit améliorer encore sa condition physique en concours, comme nous le disait, ce styliste du saut d’obstacles. Après ce séjour dans le Nord, Dollar va s’aligner à Bourg en Bresse puis à Franconville avant le championnat de France.

Dilème de Céphe et Bruno Broucqsault étaient presque chez eux, sur ce concours que le vainqueur de la Coupe du monde connaît très bien. Accueilli en héros et récompensé par le maire de Béthune, Jacques Mellick, le cavalier de Phalempin garde toujours son sang froid. “ Dilème était très bien. Il a fait deux tours où il a vraiment très bien sauté. Sur la première à 1m35, quand il est entré en piste il était comme d’habitude, regardant un petit peu. Puis, il s’est délié dans le parcours devenant disponible et sautant très bien la rivière. Le lendemain dans l’épreuve d’1m45, il était encore mieux. Je le trouve vraiment parfait, en pleine forme. Il a très bien récupéré de Milan. Je suis venu à Béthune parce que je voulais qu’il reprenne tranquillement.” Ce week-end il sera à Lucerne où il ne devrait faire qu’une manche du Grand Prix et participera à la Coupe des nations.

Légende : Eric Navet, Bruno Broucqsault et Dilème de Cèphe à l’honneur à Béthune. Photo Claude Bigeon.