Eric Lamaze : "Tokyo pourrait être ma dernière compétition, j'ai bien l'intention d'y être au top"
jeudi 24 octobre 2019

Eric Lamaze
Médaillé de bronze aux derniers Jeux Olympiques, Eric Lamaze fera tout son possible pour figurer à nouveau parmi les meilleurs à Tokyo © Scoopdyga

Eric Lamaze a annoncé l'arrivée d'un nouveau cheval dans ses écuries en vue des Jeux Olympiques de Tokyo.

Idalville d’Esprit, un hongre bai de onze ans issu du croisement entre Carabas v/d Wateringhoeve et Nabab de Reve, vient de rejoindre les écuries d'Eric Lamaze. Il a été acheté par Chris and Thea Stinnett par l'intermédiaire du marchand de chevaux Gian-Battista Lutta. "Je ne peux remercier assez Chris et sa femme, ils ont fait cela par pure gentillesse et je ferai de mon mieux pour leur rendre la pareille", racontait Eric.

Idalville va désormais suppléer Chacco Kid, Firkov du Rouet et Fine Lady 5 dans la préparation du Canadien pour les prochains Jeux Olympiques. "Tokyo pourrait très bien être ma dernière compétition (le cavalier souffre d'une tumeur au cerveau, ndlr). J'ai bien l'intention d'y être parmi les meilleurs", expliquait Eric, "je me concentrerai ensuite sur le commerce de chevaux à Torrey Pines et j'aimerais aussi enseigner aux autres personnes afin qu'elles puissent réaliser leurs rêves comme je l'ai fait.

Idalville a évolué pendant trois ans sous la selle d'une cavalière amateur suisse, Aurélie Rytz, avec qui il a participé aux championnats d'Europe Jeunes Cavaliers en 2018 à Fontainebleau. Alain Jufer en a repris la conduite au printemps et il s'est rapidement bien entendu avec puisque le couple prenait la septième place du Grand Prix du CSI 5* d'Ascona en juillet. "C'est un cheval extrêmement respectueux et qui sera frais pour les prochaines échéances", précisait Eric.