Eric Navet: "Il a fallu être très rapide pour gagner le CSI de Chantilly"
lundi 18 avril 2011

Chantilly-terrain
Le terrain de Chantilly Ph:Scoopdyga

Eric Navet remporte ce dimanche le Grand Prix du CSI** de Chantilly. Le cavalier normand s’impose avec Kiwi du Fraigneau après s’être illustré le week-end dernier sur l’étape du Grand National de Jardy en prenant la 3e place.

Eric Navet remporte ce dimanche le Grand Prix du CSI** de Chantilly. Le cavalier normand s’impose avec Kiwi du Fraigneau après s’être illustré le week-end dernier sur l’étape du Grand National de Jardy en prenant la 3e place.
Le concours national de Chantilly s’est transformé, cette année, en CSI 1* et 2*, avec en point d’orgue, le Grand Prix du CSI ** disputé dimanche sous le soleil. 59 couples prenaient le départ. Parmi eux, notons la présence de Philippe Lejeune, Tim Stockdale et Gudrun Pateet. Pour faire honneur à ce plateau, le chef de piste concoctait un parcours exigeant. Et ils ne seront que 10 à trouver la clé du sans faute. Parmi les complexités, le temps. Trois cavaliers s’y laissaient piéger : Pierre Antoine Henault, Cyril Cools et Tomas Couve Correa. Tous trois pénalisés d’un point de temps dépassé, rageant !
10 couples donc reprenaient le chemin de la piste de l’amphithéâtre pour courir le barrage. Parmi eux, 7 Tricolores. La loi de la probabilité laissait alors présager d’une Marseillaise à la remise des prix. Et les chiffres ne mentent pas. Cinq couples réitéraient un parcours sans pénalité. Eric Navet et Kiwi du Fraigneau seront les plus rapides. D’un poil seulement. Sans faute en 37’’17, ils devancent de quelques centièmes Clément Boulanger et Winsome Van de Plataan. « C’est super, toutes les conditions étaient réunis. Le Grand Prix était très bien construit. 10 sans Faute sur 60 partants, c’est un bon quota. Et nous, nous avons profité du soleil sans verrière! » sourit Eric Navet, faisant allusion au saut Hermès disputé au même moment au Grand palais. L’ancien champion du monde a ainsi montré que son fils d’Alcyon du Defey a retrouvé la forme. « Kiwi avait très bien sauté à Jardy le week-end dernier dans l’étape du Grand National. Arrêté depuis le mois d’août 2010 pour une tendinite, il y effectuait son premier Grand Prix, je n’avais alors pas voulu allait trop vite. Samedi, il prenait également la 4e place de la grosse épreuve. Aujourd’hui, il a fallu être très rapide pour gagner ce Grand Prix, et il a répondu formidablement. Désormais, je veux le remonter en puissance tranquillement et ne me fixe aucun objectif précis. » Quant au cavalier : « Je vais alterner les CSI*** et les étapes du circuit Grand National. Je ne compte pas trop sur Olivier Guillon (ndlr : son coéquipier pour l’écurie Vaudrel Vision Créative Evreux) pour marquer des points sur le circuit national, il se consacre davantage à l’international. Même si, bien sûr, il peut prendre des points une ou deux fois avec ses différents chevaux. Quant à moi, j’ai envie de courir plusieurs étapes, pas seulement pour les points, mais aussi pour mettre mes chevaux au niveau 3*. »  Dans son piquet, Eric compte également sur Volare Van de Bunte « un cheval qui va relayer Kiwi. » Mais aussi sur Watco D, qui prenait la 2e place de la finale de Fontainebleau, et Colombo Van Den Blauwaert « un 9 ans par Nabab de Rêve qui a très peu de métier et que je gère comme un cheval de 7 ou 8 ans. »

Retour sur le Grand Prix de Chantilly

Jérôme Hurel complète le podium avec Ohm de Ponthual alors qu’Olivier Guillon, qui avait choisi Chantilly pour reprendre la compétition en France avec Lord de Theize, restait aux pieds des marches. Suivaient Tracy Priest/Calle,5e, Marc Dilasser/Obiwan de Piliere,6e, Nadine Traber/Maeva de Kergane, 7e, Nicolas Paillot/Infine Rivage, 8e, Victor Kumps/Sandor de la Pomme et Eugénie Angot/Panama Tame, 10e. 
Résultats complets en cliquant ICI !

Nouvelle Marseillaise sur le CSI*

Le cavalier du Haras des M, Julien Mesnil, associé à la jument de son élevage familial, Perle du Marais, remporte le CSI*. Sur les 58 couples engagés, seuls trois couples seront double sans faute. Julien sera le plus rapide (43’’78) devant Jules Bertrand/Pamina du Vanta (43’’8) et Beatriz Llanza Daurella/Corradino (49’’67).

Résultats complets en cliquant ICI !