Et le champion de France sera….
vendredi 26 septembre 2008

fontainebleau8
fontainebleau8

Une fois de plus le grand terrain de Fontainebleau s’ouvre au cheval le week-end du 5 octobre. Et c’est une fois encore, pour un évènement de taille : le championnat de France Master Pro de saut d’obstacles.

Après les jeunes au mois de juillet, la grande semaine de l’élevage le mois précédent, voici l’heure des championnats de France Master pro. Au terme de trois épreuves, les Pro 1, 2 et 3 décrocheront leurs titres de champion Pro élite, Pro 1, Pro 2, Pro 3 et Cavalières. En marge, des épreuves amateurs et des grands prix complèteront le programme et amèneront plus de 500 chevaux sur les lieux.

Correspondant à l’ancien championnat de France Pro 2 critérium, le championnat Pro 3 se courra sur des hauteurs d’1,25m. Soixante-treize prétendants au titre s’affronteront. Certains venus de loin puisque 15 CRE seront représentés.Dans la catégorie Pro 2, là où ils n’étaient que 32 engagés l’année dernière, ils seront 104 à s’élancer. Parmi eux, on notera la présence de quelques jeunes, voir très jeunes, cavaliers très en forme tels que Margaux Bost engagée avec Joyeux de Rublard, Hugo Breul (Loup Cael), de quelques uns pas encore trentenaires : Benjamin Barbot (Hermes du Jaquet), Aymeric Azzolino (Moustic des Flayelles)… Et de d’autres, la trentaine, bien ou tout juste, passée, mais tout aussi pugnaces: Grégoire Hercelin, Romain Bourdoncle, Jeroen Zwartjes,…. Même combat dans le championnat Pro 1. Cinquante-quatre partants, un titre. Des jeunes cavaliers en forme : Benjamin Devulder, 23 ans, tenant du titre engagé avec Jingle De Larrue, Geoffroy Bourret (Jusqu’ou Perou), Igor Kawiak (Abc Cri Cri), Charlene Homond (Jumpy de Kreisker), Andrea Herck (Diabolo du Parc II). D’autres moins jeunes mais tout aussi en forme : Sylvain Montigny (Gabyscion HN), Hubert Pignolet (Kachemire d’Elle), Denis Morel (Idem de Laume), Eric Fevrier (Kouros d’Helby), Thierry Pomel (Lasko du Hequet), Régis Villain (Ingres II), Gilbert Doerr (Moster Davier)…Le suspense sera à son comble dimanche lors des finales. La fougue de la jeunesse supplantera-t-elle le savoir faire et l’expérience ?

Chez les cavalières, le nombre de participantes a sérieusement augmenté, passant de 19 l’an dernier à 77 engagées pour le championnat de France qui leur est consacré. Parmi elles, quelques dames, beaucoup de demoiselles, là encore venue de 17 régions différentes. Les Normandes seront en plus grand nombre. Parmi elles, Pénélope Leprevost remettra son titre en jeu avec une autre monture: Fastourel du Cap. La jeune femme en plein essor l’avait conquit le pouce cassé, qu’en sera-t-il lorsqu’il fonctionne ? Laura Faye (Kilt Bessiere), Clémentine Bost (Lolita de la Loge), Anne-Sophie Morel (Jivaro du Rouet), Frederique Fabre Delbos (Prevert Van Sint Maarten), Julia Dallamano (Sarantos), Alexandra Paillot (It’s Texas Revel), Marie Demonte (Lutin Croze), Pauline Paris (Licorne des Forêts), Ursula Navet (Jump Daudaie), Sophie Charlotte Darroux (impala des Fontaines), ou encore Clara Darty (Roosje) seront ses principales adversaires.

Le championnat Pro élite regroupera les meilleurs. Ils ne seront pas beaucoup, quoique deux fois plus que l’année dernière, mais le plateau sera de qualité. Regrettons toutefois l’absence des meilleurs cavaliers français à l’international (Michel Robert, Hubert Bourdy qualifiés pour la finale du Global Champions Tour à Sao Paulo qui aura lieu le mercredi suivant) et tout comme celle des chevaux de tête de Roger-Yves Bost, engagé avec le cheval de sa fille Karl de Lusse (préservant ainsi Ideal de la Loge pour Sao Paolo) et de Julien Epaillard, en selle sur sa deuxième monture Labbrador de Brekka. Kanthaka de Petra partira lui aussi, en route pour le Brésil sur Wild Card. Reste à citer, parmi les 17 cavaliers engagés : le tenant du titre Eric Navet engagé avec Kiwi du Fraigneau, Ines de Balanda et son fidèle Kikuyu du Coty, Nicolas Delmotte et Luccianno HN, Florian Angot et First de Launay*HN Normandie 2014, Eugénie Angot et Mozart des Hayettes. Ils affronteront Patrice Delaveau et Katchina Mail Normandie 2014, très en forme, tout comme Jérôme Hurel et Khô de Presle ou encore Timothée Anciaume. Ce dernier devra choisir sa monture : Lamm de Fetan ou Jarnac. Rien n’est joué, tout reste à faire. Le spectacle s’annonce de taille. Les commerçants bellifontains ont alors décidé de s’y associer. Un pass commerçant sera remis aux cavaliers dès leur arrivée. Sur présentation de ce dernier, ils bénéficieront d’avantages.