GCT : De Miranda a le dernier mot
dimanche 16 septembre 2012

alvaro de Miranda
Alvaro de Miranda © Scoopdyga

Le Brésilien s'adjuge le Grand Prix final de Lausanne avec AD Bogeno, au terme d'une sacrée bagarre: ils étaient 18 au barrage!

Après Bâle, Zurich et Genève, Lausanne: la Suisse réussit décidément fort bien au Brésilien Alvaro "Doda" de Miranda Neto, victorieux ce dimanche du Grand Prix de la Ville de Lausanne avec AD Bogeno, un brillant fils de l'olympique Baloubet du Rouet, qui rappelle donc par ses origines que "Doda" ne serait lui-même pas ce qu'il est sans les Pessoa père et fils. "Nelson Pessoa m'a formé, je lui dois beaucoup: lui et Rodrigo font partie de mon parcours de cavalier", souligne-t-il volontiers.
Comme souvent, "Doda" de Miranda a osé prendre tous les risques, tournant au plus court et galopant fort contre les sauts. Et cela a payé! Le mari d'Athina Onassis se redonne ainsi un moral de vainqueur, trois semaines avant d'accueillir à son tour tous ces as cavaliers dans sa bonne ville de Rio de Janeiro, où il n'habite plus guère lui qui est basé depuis quinze ans en Europe, mais où il organise un CSI 5 étoiles doté de… deux millions!
Dix-huit cavaliers s'étaient qualifiés pour le barrage - c'est beaucoup - et celui-ci s'est donc couru à un train d'enfer. L'Allemand Christian Ahlmann a pris le 2e rang avec une Lorena bien remise de sa grosse chute de vendredi. Et le Britannique Ben Maher, 3e avec le spectaculaire Tripple XIII, a aussi pris des risques.
Les six Helvètes invités ici s'étaient, contrairement à la veille, tous qualifiés pour la décision finale. Très attendu avec son olympique S. F. Nino des Buissonnets, Steve Guerdat a bien failli terminer dans le trio de tête, mais une faute sur l'antépénultième obstacle a calmé ses ardeurs et le Jurassien a fini 11e, entre ses compatriotes Clarissa Crotta, double sans-faute mais prudente 10e avec West Side, et Janika Sprunger, 12e avec JL's Komparse.
Pius Schwizer, 4e exaequo avec l'héroïne de la veille au soir, l'Américaine Laura Kraut, fut donc le Suisse le mieux placé et son bon Verdi III s'affirme toujours plus comme un premier cheval: le départ de Carlina IV est moins amer. Paul Estermann s'est aussi rassuré avec Castlefield Eclipse, double sans-faute cette fois-ci.
Moins de réussite pour les Bleus, qui ont collectionné les 4 pts (Simon Delestre sur Quiness du Mezel, Kevin Staut sur Estoy Equi de Muze HDC et Pénélope Leprévost sur Nice Stephanie) ou les 8 pts (Roger-Yves Bost sur Castle Forbes Myrtille Paulois et Philippe Rozier sur Akita).
Cette épreuve fut belle à suivre, on regrettera simplement le manque de public: ils n'étaient qu'un millier pour applaudir de tels cracks ce dimanche en fin d'après-midi! Et malgré le soleil, l'affiche, la présence de Steve Guerdat et celle du Cadre Noir en attraction, l'événement n'a attiré que 10'000 personnes environ en quatre jours et quatre soirs. Une Première réussie, mais sans l'affluence souhaitée, hormis samedi soir.

Rendez-vous pour la prochaine étape du GCT à Vienne, du 20 au 23 septembre prochain.

 Tous les résultats, en cliquant ici !