GCT de Lausanne: Laura Kraut et Cédric, une histoire de couple
samedi 15 septembre 2012

kraut-cedric
Laura Kraut et Cedric © www.scoopdyga.com

En remportant le Grand Prix Jaeger-Le Coultre de la dixième étape du Global Champions Tour Laura Kraut et son félin Cedric ont rappelé qu’ils formaient l’un des couples les mieux « mariés » du circuit.

En effet, absente des podiums depuis de longs mois et en particulier de la sélection américaine lors des derniers JO de Londres, la compagne de Nick Skelton et son hongre gris de quatorze ans enregistré au studbook KWPN, était restée sur deux succès d’affilée en 2010 : Chantilly et Valkenswaard. Pour la petite histoire, dans ce barrage dessiné par Rolf Rudi, six concurrents se retrouvaient au coude à coude. L’Américaine (47 ans), avant dernière à partir, venait d’améliorer de près de trois secondes (42’53) les performances de  ses rivaux et en particulier de Rolf Göran Bengtsson (Casall La Silla sans faute en 45’37) et d’Edwina Alexander (Itôt du Château 4 pts en 44’21). Restait à passer le champion Nick Skelton et Big Star, vedettes des derniers Jeux de Londres… Qui commirent une faute en début de parcours et se rendirent à l’évidence : ladies first!

Pas un Suisse n’accédait au barrage ni même à la seconde manche ouverte aux dix huit meilleurs (sur 50 partants) de la première. Et Steve Guerdat le champion olympique qui ne montait pas sa monture des Jeux le Selle Français Nino des Buissonnets fut le meilleur cavalier de la confédération avec Chips le puissant et jeune Holsteiner gris  de neuf ans, d’Yves Piaget.

Côté français seuls Pénélope Leprévost (Mylord Carthago HN) et Patrice Delaveau et la pétulante Ornella Mail qui restait sur sa victoire de la veille, accédaient à la seconde manche. Roger Yves Bost et Castle Forbes Myrtille Paulois avaient calé –et abandonné- en fin de parcours, tandis que Simon Delestre qui décidait de finir coûte que coûte son parcours avec la novice alezane Quiness du Mezel (8 ans) enregistrait un score fleuve (20 pts).Huit points pour Philippe Rozier avec l’intéressant Dakar C et quatre pour Kevin Staut et Silvana HDC pourtant pilotée avec toute la minutie dont son cavalier est capable, ne restait qu’à escompter une performance et une qualification pour le barrage final de Pénélope ou Patrice. Las ! Une faute et une huitième place de la cavalière de l’étalon vedette de France Haras et deux d’Ornella Mail.

Au classement général du GCT, au terme de cette dixième étape, Edwina Alexander caracole toujours en tête (196 pts). Mais la marge d’erreur de l’Australienne avec son adversaire le plus sérieux se réduit. Le Numéro un mondial, Rolf Göran Bengtsson qui la talonne désormais de près (191 pts) suivi de l’allemand Christian Ahlmann (174 pts) maintient sa pression. L’avant dernière étape de Vienne la semaine prochaine, promet d’être passionnante, celle d’Abu Dhabi…Ébouriffante. 

Retrouvez tous les résultats ici!