GN : Julien Gonin royal avec Valou du Lys à Sainte Cécile
dimanche 05 juillet 2020

Julien Gonin et Valou du Lys GN Sainte Cécile Juillet 2020
Julien Gonin et Valou du Lys © Jean-Louis Perrier

La première étape du Grand National FFE-AC Print CSO s’est conclue avec la victoire d’un habitué du circuit fédéral, Julien Gonin, associé à Valou du Lys.

A l’exception de Thierry Pomel présent sur le 5* de Grimaud-St Tropez, tout le staff fédéral CSO avait fait le déplacement pour la relance du circuit Grand National, ou en fait, démarrage puisque le premier rendez-vous à Auvers avait été interrompu par le confinement. A Henk Nooren et Edouard Coupérie, s’était joint Olivier Bost à la recherche des ‘’ Jeunes Talents ‘’ s’exprimant sur les épreuves de ce circuit FFE. La DTN Sophie Dubourg était aussi dans les belles infrastructures du Haras de Sainte Cécile vendredi avant d’aller rejoindre l’étape dressage du circuit fédéral à Mâcon. C’est dire si la FFE attache de l’importance à ce produit qui a trouvé avec l’organisation de Horse Events un support parfait pour ces quatre journées au beau fixe, météo comprise !

Côté piste, Yann Royant a su doser les difficultés des parcours au fil des jours. Le grand prix Pro Elite du Grand National FFE-AC Print correspondait bien aux attentes du staff fédéral. "On nous demande de préparer les cavaliers à des parcours de haut niveau. Ici, je peux disposer d’un grand terrain avec un sol parfait et d’un très bon parc d’obstacle, comme par exemple plusieurs de front étroit. Cela permet de mettre des subtilités sans mettre les chevaux à l’effort", expliquait le Bordelais. Et de fait, le parcours proposé n’a pas montré d’obstacle "juge de paix" mais les obstacles fautifs se rencontraient dès le début, comme l’oxer Cheval Liberté en 2, à mi parcours avec en 7 le triple vertical-oxer-vertical avec une sortie un peu délicate sur une distance à 11,40m avant un oxer sur la même ligne, puis un enchainement d’obstacles de front étroit et couleurs foncées, oxer et à 19,40m, vertical, avant de finir par une ligne commencée par une triple barre suivie d’un vertical avec palanque et l’oxer final.

Ils n’ont été que cinq couples à sortir sans pénalité, Alexa Ferrer manque l’accès au barrage pour un peu de temps dépassé avec Encantado C’SG, un KWPN par Verdi qu’elle ne monte que depuis quelques semaines. Ouvreur de l’ultime round, Julien Gonin n’a pas fait de quartier avec la puissante Valou du Lys ( Calvaro). Le couple a fait une belle rentrée la semaine précédente en remportant le GP Pro2 1,35m de Chalamont. Les 15 cm supplémentaires sur les obstacles ce dimanche n’ont pas posé de problème ! Aucun de ses challengers ne pourra faire mieux, le cavalier de l’Ain donne la victoire à l’écurie Spring Cheval sur cette étape. Paul Delforge avec Uschka du Tassier (Air Jordan) signait un meilleur chrono mais au prix d’une faute donnant la deuxième marche du podium du circuit fédéral à l’écurie Elevage du Banney-Sarl Benoit Cernin. Celui-ci, qui avait remporté vendredi au terme d’un beau barrage la 1,45m avec Vackanda de Lojou (Apache d’Adriers), doit se contenter dans le grand prix du 4e rang avec Unesco du Rouet (Allegreto X). Jacques Helmlinger associé à Tonic des Mets (Ogrion des Champs) s’intercale entre les deux complices pour la 3e place. Mais l’Alsacien n’ayant pas d’écurie Grand National, c’est Mégane Moissonnier 5e de l’épreuve avec Baladin des Matis ( Padock du Plessis) qui monte sur le podium du Grand National pour l’écurie Equita Lyon by Gl Events II. La jeune bressane a réalisé un très bon concours avec de nombreux classements pour les chevaux qui lui sont confiés par Laurent Guillet. 

Le circuit fédéral met le cap sur la Normandie à Notre Dame d’Estrée du 9 au 12, tandis que la Haras de Sainte Cécile recevra les cavaliers internationaux pour un CSI **. 

Tous les résultats de Sainte Cécile ICI