Global Champion Tour : Rolf Goran Bengtsson à Hambourg
samedi 04 juin 2011

geneve 2010- rolf goran bengtsson
Rolf Goran Bengtsson et Quintero la Silla © Jean Louis Perrier

Après Saint Gall et le CSIO, tous les yeux des amateurs d’équitation se tournaient sur la ville d'Hambourg pour apprécier l’étape du Global Champions Tour. Avec trois parcours sans pénalité, c’est finalement le Suédois, Rolf Goran Bengtsson qui s’impose.

Rolf Goran Bengtsson en selle sur son fidèle Casall la Silla n’aura pas fait une erreur. Après trois parcours et plusieurs dizaines  de sauts, le couple prend la tête de Grand Prix d’Allemagne, la troisième étape du circuit le plus doté du CSO: le Global Champions Tour. Son meilleur adversaire, Ludger Beerbaum aura réalisé la même performance : trois parcours, trois sans faute. Mais, avec Chaman, il sera moins vite d’une seconde sur l'ultime phase, le barrage, et devra céder le podium. L'Allemand subit alors le même sort qu'à Valence où il devait déjà se contenter de la deuxième place. Il montait alors Gotha.

Jane Meyer Friederike Meyer et Cellagon Lambrasco complètent le podium. Le troisième et dernier couple à boucler les deux manches sans pénalité, arrêtait sur cette belle performance. Jolie prestation également de Judy Ann Melchior et  Cha Cha Z. Si la Belge reste aux pieds des marches du podium,  elle se ferme les portes du barrage pour deux points de temps dépassé sur la dernière étape, rageant!

Côté français en revanche, pas de résultat. Roger Yves Bost et Idéal de la Loge terminent la première manche avec 12 points alors que Julien Epaillard et Mister Davier écopent de 13 points.

Tous les résultats en cliquant ici !

Après cette 3e étape, le Brésilien Alvaro de Miranda est toujours en tête duclassement provisoire. Il est suivi de Ludger Beerbaum et Denis Lynch. Meilleur tricolore, Kevin Staut, pointe à la douzième place.

Commentaires


François L | 04/06/2011 19:44
Mais zut à la fin ! On ne dit pas "il sera moins vite d'une seconde", mais "il sera moins rapide" ! Arrêtons donc avec ces fautes "faciles" ! C'est comme la nouvelle manie de dire qu'un cheval a sauté "formidable" au lieu de dire qu'il a sauté "de manière formidable". Même sur Internet, faisons un effort de français !