Guillaume Batillat : "Je devais venir avec Miss".
jeudi 13 mai 2010

batillat
Guillaume Batillat © www.scoopdyga.com

A l’occasion du CSIO de La Baule, Cavadeos a rencontré Guillaume Batillat. Le cavalier de Bruno Rocuet courait pour la première fois sur le stade en herbe François André. Ses impressions, la blessure de Miss d’Helby…Il nous livre tout

Côté piste, trois épreuves étaient au programme de la première journée. Une victoire pour Steve Guerdat/Urgent III, une autre pour Mclain Ward/pjotter Van de Zonnehoeve, et les cavaliers prenaient le départ pour la grosse épreuve à savoir une 1.50M au barème A au chronomètre qualificative pour le Grand Prix. Peu de cavaliers bouclaient sans faute pénalisés pour le grand nombre sur la fin du parcours : un triple, oxer, vertical, oxer, un n°10 oxer, 7 foulées, vertical aux couleurs de Longines (fatal une fois sur deux), et un oxer Generali n°12 pour clore le parcours. Michel Robert et Kellemoi de Pepita par exemple, écopaient d’une barre sur le dangereux droit n°11. Finalement, les vainqueurs furent olympiques. Eric Lamaze et Hickstead avec un chronomètre de 72’45 ont été imbattables. Suivent René Lopez et Noblesse des Tess, deuxièmes, et Beezie Madden/Mademoiselle. Simon Delestre et Mélodie Ardente terminent à la cinquième place derrière Phillipp Weishaupt et Leoville 2. Le Tricolore se qualifie donc pour le Grand Prix de dimanche aux cotés de Pénélope Leprevost/Mylord Carthago HN (9ème) et Nicolas Delmotte/Luccianno HN (18ème avec 4 points).

Demain, le temps fort sera évidemment la Coupe des nations, première du circuit Meydan FEI. La France partira en huitième position derrière la Pologne, la Suède, la Suisse, l’Espagne, les Pays Bas, et l’Irlande et devant la Grande Bretagne et l’Allemagne. Pour défendre notre drapeau : Pénélope Leprevost, Michel Robert, Kevin Staut et Olivier Guillon. Simon Delestre lui est réserviste. Rendez-vous 14h55!