Guillaume Foutrier s’impose avec Klaire à Jardy
lundi 21 septembre 2009

jardy9-foutrier-klaire
Guillaume Foutrier et Klaire D’Honvault © Claude Bigeon

Il y avait foule au Haras de Jardy en ce dimanche 20 septembre, en raison de la journée du cheval qui avait attiré plus de 10 000 personnes qui pouvaient assister au Grand Prix du CSI** et participer à de nombreuses animations.

Sur la piste 72 partants se retrouvaient au départ du Grand Prix mis en scène par Frédéric Cottier. « Avec ce nombre de partants j’ai opté pour un parcours plus difficile pour obtenir moins de dix sans faute, avouait l’ancien cavalier de Flambeau devenu chef de piste international. S’il y avait eu 40 partants, j’aurai construit un autre parcours. » Ce Grand Prix à 1m45 était au bout des côtes notamment sur des oxers de bonne largeur et deux verticaux à 1m50. De quoi faire office de sélection efficace. Ils ne seront en effet que cinq malgré le plateau conséquent de ce deux étoiles à un peu plus de 20 000 euros. Le Belge Damien Haelterman/Wabelle de Muze décroche le premier sans faute. Tir groupé. Deux autres sans faute dans les quatre couples suivants : le Néerlandais Dominique Greeve/Broere Palermo puis Thierry Pomel/Trappist. Alors qu’Olivier Guillon/Sacramento sortent de piste avec 8 points tout comme Jérôme Hurel/Kaline de Rhétorie. Les couples se suivent et les barres tombent. Juste après Grégory Wathelet/Crushing qui accusent une barre, Guillaume Foutrier associé à sa fidèle Klaire D’Honvault réalise le quatrième sans faute. Le Belge Koen Vereecke/Allegro Van De Donkhoeve complètera la liste des sans faute admis pour le barrage. Alors qu’Eugénie Angot/Lothian des Hayettes cumulent un sévère 20 points. Eric Navet/Kiwi du Fraigneau accusent une toute petite barre….. Un parcours assez délicat qui a obligé dix-sept couples à abandonner.Parti en ouverture du barrage, le Belge Damien Haelterman/Wabelle de Muze sortent sans faute en 51’’82. Un chrono qui sera dépassé au fur et à mesure des concurrents sans faute. D’abord par le Néerlandais Dominique Greeve/Broere Palermo (45’’68). Thierry Pomel/Trappist butent sur une barre (4 pts, 48’’18). Le deuxième Français en lice dans ce grand prix international, Guillaume Foutrier associé au seul représentant (une représentante en l’occurrence) de la race selle français de ce barrage, Klaire D’Honvault grappille ce qu’il faut pour prendre la tête (45’’31). Le Belge Koen Vereecke/Allegro Van De Donkhoeve accusera aussi une faute (4pts, 47’’68). Au classement final, c’est un couple complètement français qui l’emporte, Guillaume Foutrier et Klaire D’Honvault, une selle français de 11 ans avec laquelle il avait décroché deux titres de champion de France Pro 2 (critérium et championnat) devant le représentant des Pays-Bas Dominique Greeve/Broere Palermo (KWPN), les Belges Damien Haelterman/Wabelle de Muze (BWP), Koen Vereecke/Allegro Van De Donkhoeve (BWP) puis Thierry Pomel associé à un KWPN, Trappist.Cavalier du Haras des princes (près de Calais), le discret mais efficace Guillaume Foutrier sort régulièrement Klaire D’Honvault en deux et trois étoiles. « Après une pause de trois semaines, Jardy était une remise en route avant Moorsele, quinze jours de repos puis quinze jours en Italie, explique Guillaume Foutrier. Cette jument a du métier et en fonction de sa forme, je joue plus ou moins les épreuves. Ses dernières victoires en GP CSI** datent de Wisbeck et Verquigneul. A 11 ans, elle progresse encore. Elle est de plus en plus sûre d’elle. Elle évolue encore dans son dressage. Ici, c’est une grande piste très agréable mais délicate. Il fallait des chevaux avec de l’expérience comme pour le triple. »