Hickstead n’appartient qu’aux Anglais !
dimanche 26 juillet 2009

falsterbo9-guillon-lord
Olivier Guillon et Lord de Theize - Ph. Erin Cowgill

Un parcours difficile, un temps relativement court, et finalement un barrage disputé par sept seulement des 47 engagés. Olivier Guillon était de ceux-là, il termine à la quatrième place derrière le trio anglais mené par Peter Charles.

Magnifique Lord de Theize, impérial Olivier Guillon. Cet après-midi, le couple tricolore a montré qu’il avait sa place parmi l’élite en se qualifiant pour le barrage du difficile Grand Prix Longines. Quand Billy Twomey et Jet’aime Flamenco, Laura Kraut et Cedric ou encore Johnn Whitaker bouclaient leur parcours avec plusieurs points de pénalité, Olivier et son Lord gagnaient leur ticket pour le barrage grâce à un tour dans le temps et sans pénalité. Pénélope Leprevost et Mylord Carthago effectaient, eux, un petit quatre points avant barrage qui les releguaient à la 11ème place grâce à un chronomètre rapide alors que les deux autres tricolores présents, Kevin Staut et Roger-Yves Bost, avaient décidé de ne pas prendre le départ.Olivier était donc, dans l’ultime étape, seul à défendre le drapeau tricolore. Face à lui, 2 Belges, Pieter Devos et Frederik Cattebeke, un Hollandais, Harry Smolders, et trois Anglais : Ben Maher, Peter Charles et Tim Stockdale. Ces derniers allaient alors tout faire pour que « The Longines King Georges V gold Cup » leurs revienne. Portés par leur public, chacun des cavaliers allaient rivaliser d’ingéniosité pour baisser le chronomètre. Au risque de barres souvent, et d’un sans fautes, le seul : celui de Peter Charles et Murkas Pall Mall H qui s’imposent devant leurs compatriotes, Tim Stockdale /Fresh Direct Corlato, 4 points en 53’’14, et Ben Maher / Robin Hood W, 4 points en 53’’19. Avec une barre également et un chronomètre de 54’’59, Olivier Guillon reste aux pieds des marches, mais on ne pourrait lui en tenir compte !