Hong Kong Masters: Offel coiffe Delaveau sur le poteau !
jeudi 28 février 2013

hong kong 2013-Katharina  Offel
Katharina Offel et Olivia de Nantuel © Scoopdyga

Le Hong-Kong Masters démarre fort pour les Français. Déjà vainqueur de la première épreuve, Patrice Delaveau décroche aussi la 2e place du Longines Speed Challenge. Katharina Offel lui rafle la victoire pour un petit centième. Très rapides mais pénalisés d’une faute, Roger-Yves Bost et Simon Delestre prennent respectivement les 5e et 7e places.

Patrice Delaveau a passé la plus grande partie de sa première soirée du tout premier CSI5* hong kongais dans les fauteuils du podium installé au bord de la piste… Comme lors du Gucci Masters à Paris, les cavaliers s’y assoient en effet au fil de l’évolution du classement de l’épreuve.  Vainqueur de l’épreuve d’ouverture et premier à s’élancer dans le Speed Challenge, le Normand retrouvait donc illico sa place après avoir pris toutes les options rapides avec une bondissante Ornella Mail HDC. Seule l’Ukrainienne Katharina Offel a réussi à abaisser son chrono, et de seulement… un centième avec Olivia de Nantuel. « J’aurais préféré gagner celle-ci (dotée à 82 000 dollars contre 33 000 sur la précédente, ndla) et être 2e dans la première mais j’espère garder cette forme jusqu’à la fin du week-end, plaisantait Patrice Delaveau. Ce n’est pas le genre d’épreuve que je préfère faire faire à Ornella mais une fois de temps en temps ça ne nuit pas. Au moins, elle s’excite pour quelque chose ! (rires)»

Pius Schwizer/Ulysse et Christian Ahlmann/Little Lady Z ont ensuite bien tenté de les doubler, mais une faute sur l’ultime oxer pour le Suisse et une mésentente sur le n°7 pour l’Allemand les relèguent respectivement aux 3e et 4e places. Dans leurs traces, on retrouve les deux autres Français au départ de cette chasse : Roger-YvesBost/Castle Forbes Cosma (5e) et Simon Delestre/Whisper (7e). Tous deux déçus par la petite faute qui les écarte du podium... « Je n’ai pas été assez agressif, pestait Bosty. J’ai refait une foulée entre ledouble n°11 et le n°12 mais Cosma sautait tellement bien que je n’aurais pas dû… Elle a un peu flotté entre les deux, d’où la faute. » Dernier à prendre le départ et vainqueur à Paris en décembre sur le même parcours « à quelques distances près », il a quand même donné des sueurs froides à Katharina Offel : « On n’a jamais gagné tant que le « flying french man » (le Français volant) n’est pas passé. Mais cette fois-ci, la chance était avec moi. Je suis très fière de ma jument, Olivia qui s’est vraiment battue pour moi en piste. »

Retrouvez tous les résultats en cliquant ici!