Jumping de Chantilly : Darragh Kenny royal, Pénélope Leprévost deuxième
lundi 15 juillet 2019

Darragh Kenny et Balou du Reventon au LGCT Chantilly 2019
Darragh Kenny décroche son billet pour les Play-Offs de Prague. © Stefano Grasso/LGCT

Pour célébrer les 10 ans du Jumping de Chantilly, Pénélope Leprévost a offert ce week-end un beau cadeau au public français en terminant deuxième du Grand Prix du Global Champions Tour. Elle n’a cependant pas pu battre l’Irlandais le plus en forme du moment, Darragh Kenny, qui après sa victoire dans le Grand Prix de Knokke avec Balou du Reventon, vient de décrocher son billet pour la finale de Prague.

Le cavalier originaire de la région d’Offaly (Irlande) a été le premier à réaliser en première manche un parcours sans-faute avec Balou du Reventon, son étalon de treize ans, démontrant tout son talent. Qui d’autre que le couple vainqueur de l’an passé, le Belge Nicola Philippaerts et son impressionnant H&M Chilli Willi, pour effectuer le deuxième parcours sans pénalité et permettre un barrage  ?

Très attendus après leur victoire au pied de la Tour Eiffel la semaine dernière, Christian Ahlmann et Take A Chance On Me Z n’ont pu réitérer leur performance, sortant de piste avec un score lourd et inhabituel de 17 points. A l’inverse, de la même façon que sur le Champ de Mars, Pénélope Leprévost et Kévin Staut, respectivement associés à Vancouver de Lanlore et Urhelia Lutterbach, se sont eux de nouveau qualifiés pour le barrage.

Seul représentant des couleurs irlandaises, Darragh Kenny s’est élancé en première position lors de cette finale à vitesse, prenant tous les risques : « Je savais que je devais être très rapide avec autant de cavaliers à passer après moi. Balou est un cheval qui s’applique donc je savais que je pouvais lui faire confiance. Il est incroyable et veut toujours être sans-faute, il fait toujours de son mieux ». Risques qui ont payé puisqu’il s’est imposé en 37’54.

Trois Français dans le top 10

La 2e place est occupée par nulle autre que Pénélope Leprévost. L’amazone n’est pas passée loin de la victoire, puisqu’elle bouclait un barrage en 38’08 à une demi-seconde de l’Irlandais. Cela ne fait que confirmer la montée en puissance du couple qui était double sans-faute lors de la Coupe des Nations de Saint Gall. Une évolution qui ne peut que la satisfaire : « Je suis très contente de Vancouver. L’an passé il sautait son premier Grand Prix 5* ici et faisait une faute, il a donc vraiment progressé cette année. J’étais plutôt lente avant mais ce n’est plus le cas ! ».

Nicola Philippaerts et son fils de Casall s’offrent eux la 3place en 38’13. Outre le très bon résultat de la championne olympique de Rio, les tricolores n’ont pas fait figuration dans ce Grand Prix de Chantilly. 2au Paris Eiffel Jumping, Kévin Staut se classait ce week-end 4e, tandis qu’Alexis Deroubaix et son Timon d’Aure prenaient la 7place. Au niveau du classement général du Global Champions Tour, le Britannique Ben Maher s’empare de la tête, Pieter Devos relégué à la 2place. Daniel Deusser est lui 3avant d’aborder la prochaine étape du circuit qui aura d’ailleurs lieu chez lui à Berlin.  

Les résultats ICI.