L'esprit Sun Tour a résisté !
mardi 20 octobre 2020

La remise des prix de la 140 du Sun Tour © Danielle Para

Le circuit Sun Tour a été affecté par le confinement. Les deux premières étapes ont dû être annulées. L'équipe d'organisateur a pourtant choisi de conserver la « marque » pour les étapes futures sans toutefois organiser les challenges. La finale devait se courir à Marseille Pastré mais en raison de la situation particulière de la métropole, Philippe Latapie a choisit de renoncer mais a laissé sa date à Guillaume Gombert qui avait vu son concours annulé.

C'est donc à Cuers (83) que s'est courue le dernière étape, finale du Sun Tour 2020. « Le changement a été fait un peu tardivement et malheureusement les pro n'étaient pas aussi nombreux que les années précédentes. Nous avions tout de même beaucoup de monde, les partenaires nous ont suivi et la météo était de notre coté », confiait Guillaume Il y a finalement eu près de 900 engagés sur le concours. 

Le confinement a mis à mal les perspectives pour le circuit avec l'annulation des premières étapes du Domaine équestre du Poët (05), prévue en plein confinement au mois d'avril, et de l'Ecurie Guillaume Gombert (Cuers, 83) début mai A la reprise, les organisateurs ont décidé de ne pas repartir sur un challenge amputé mais de conserver le label Sun Tour pour les étapes à venir. La première a eu lieu mi juillet à l'écurie des Dalennes (St Rémy de Provence) et la suivante fin août aux Arcs sur Argens (83). La finale était prévue à Marseille Pastré et le maintien ou pas était fortement lié à la situation particulière de la métropole face à la crise sanitaire. Philippe Latapie a préféré renoncer et c'est Guillaume Gombert, qui avait vu son concours annulé, qui a pris le relais. Les partenaires ont répondu présent et la logistique du circuit a suivi. Toutes les épreuves du concours en direct sur l'application Sun Tour, les remises de récompenses bien orchestrées par Jean Pierre Colin et un esprit de fête du sport persistant sur le circuit.

Le Grand Prix Sun Tour de Cuers a vu la victoire de la cavalière azuréenne Karenn Verdez à l'issue de l'épreuve Pro1 en deux manches dessinée par Jean François Gourdin. En selle sur Anakena Landifer, Karenn devançait au chrono Jean Jardillier et Virus du Trévoux, également double sans faute. Julien Massard pénalisé de 4 points en deuxième manche complétait un podium entièrement azuréen. Le Challenge Sun Tour n'était pas maintenu, mais les bottes Tucci récompensaient sur chaque étape le meilleur cavalier, alternant les divisions Pro et Amateur. A Cuers c'est la catégorie Pro qui était concernée et c'est la toute jeune (cadet2) Charlotte Slosse, après une victoire dans le GP 135 samedi et une 6ème place dimanche, qui a été mise à l'honneur. 

Les organisateurs des étapes du circuit se sont montrés unis face à la crise sanitaire et solidaires les uns des autres. Une solidarité de bon augure pour le Sun Tour 2021 !