L'heure de la retraite a sonné pour Chacco Kid
mercredi 22 juin 2022

Eric Lamaze et Chacco Kid, ici lors des Jeux équestres mondiaux de Tryon en 2018
Eric Lamaze et Chacco Kid, ici lors des Jeux équestres mondiaux de Tryon en 2018 © Scoopdyga

Ensemble, Eric Lamaze et Chacco Kid (Chacco-Blue) ont brillé à de nombreuses reprises, et notamment dans le mythique CSI5* de Calgary, y remportant même l'impressionnant Grand Prix en 2019. Mais il y a quelques jours, lors de ce même événement, alors que l'alezan de seize ans participait à une épreuve cotée à 1,50 mètre sous la selle de Beth Underhill, il s'est blessé. À la réception d'un obstacle, "l'un de ses postérieurs a heurté l'un de ses antérieurs. Normalement, le fer aurait dû se détacher, mais ça n'a pas été le cas. Il a essayé d'en sortir, ce qui a entraîné une blessure au niveau de son ligament", explique Eric Lamaze, qui partage le quotidien du fils de Chacco-Blue depuis 2016, après l'avoir découvert grâce à Marcel Delestre, alors entraîneur de l'équipe de Colombie. Un incident, qui marque malheureusement la fin de la carrière sportive du bel alezan. "À seize ans, c'est trop attendre de lui qu'il revienne et saute à nouveau. Au lieu de cela, nous avons hâte de lui offrir une belle retraite en Belgique, où nous pourrons le voir tous les jours et revivre de nombreux souvenirs", affirme celui qui, depuis quelques mois, a endossé le rôle de chef de l'équipe canadienne de saut d'obstacles. La décision n'a, néanmoins, évidemment pas été sans susciter une certaine émotion pour tous ceux qui ont eu l'occasion de croiser la route de ce formidable cheval. "C'est triste de voir un cheval qui a tant fait pour tant de cavaliers quitter le sport de cette façon", souligne Eric Lamaze. "Je suis vraiment désolé pour Carlene et Andy, Carol et Ludi, et Sara et Rick (les propriétaires de Chacco Kid, ndlr) pour cette triste fin. C'est le sport et nous devons vivre avec, tout comme les athlètes ont des blessures qui mettent fin à leur carrière au hockey, au basketball et dans d'autres sports. Il y a des accidents que, même avec les meilleurs soins, nous ne pouvons pas prévenir. Des jours comme ceux-ci, nous devrions nous souvenir et célébrer ce cheval extraordinaire et tout ce qu'il a accompli." La Française Nina Mallevaey, cavalière au sein des écuries d'Eric Lamaze depuis quelques mois, a elle aussi tenu à rendre hommage à Chacco Kid, avec qui elle participait aux étapes du Longines Global Champions Tour de Miami et Mexico il y a quelques semaines. "Merci pour tout Chacco. Je suis si reconnaissante d'avoir pu partager un petit bout de ta carrière, tu es le meilleur ! Bonne retraite champion."