LGCT Hambourg : Dans le Grand Prix, le plus fort, c'est Dominator
samedi 28 mai 2022

Christian Ahlmann et Dominator 2000 Z au Saut Hermès en mars 2022
Christian Ahlmann et Dominator 2000 Z au Saut Hermès en mars 2022 © Scoopdyga

La caravane du Longines Global Champions Tour faisait étape à Hambourg, en Allemagne, ce week-end. Comme à chaque fois, le samedi signait le jour du Grand Prix. À domicile, les Allemands se sont montrés particulièrement coriaces, avec pas moins de cinq représentants au barrage pour un total de huit couples qualifiés. Les champions d'Europe individuels en titre, Andre Thieme et DSP Chakaria (Chap 47) étaient les premiers à ouvrir le bal de l'ultime parcours, avec un nouveau sans-faute et une marque de 51''33, aussitôt imités par leurs compatriotes Mario Stevens et Starissa (Stakkato Gold), mais moins rapides (quatrièmes). Venait alors le tour de Christian Ahlmann et son puissant fils de Diamant de Semilly, Dominator 2000 Z, désormais âgé de douze ans. Une fois de plus, l'étalon noir a fait étal de toute sa qualité sur l'herbe hambourgeoise. Malgré une petite touchette sur le vertical en entrée de double, le couple passe la ligne avec pas loin d'une seconde d'avance sur ses compatriotes. Personne ne pourra les rattraper. Pas même Marcus Ehning et Stargold (Stakkato Gold), victimes d'une barre à terre, mais cinquièmes grâce au barrage à quatre points le plus rapide. Le jeune Gerrit Nieberg, dont le nom est plus d'une fois apparu dans le haut des classements à très haut niveau ces derniers temps, se place juste derrière Marcus Ehning, sur Blues d'Aveline CH (Baloussini), au sixième rang. Au milieu de tous ces Allemands vient s'intercaler un couple étranger, l'Irlandais Michael Pender avec HHS Calais (Cavalier Royale). Comme il y a deux semaines à Madrid (où Sanne Thijssen s'était imposée), impossible de départager deux des poursuivants du vainqueur. En effet, Andre Thieme et Michael Pender ont passé la ligne d'arrivée avec exactement le même chronomètre. Ils partagent donc la deuxième marche du podium aux côtés de Christian Ahlmann.
Un seul Français avait fait le déplacement jusqu'en Allemagne. Malheureusement, Edward Lévy - qui remportait son premier Grand Prix 5* il y a quelques semaines - n'est pas allé au bout de son parcours avec Uno de Cerisy (Open Up Semilly). Ce n'est que partie remise !

 v

Pour consulter les résultats en détails, cliquez ici