LGCT Stockolm : la domination d'Ahlmann
dimanche 19 juin 2022

Christian Ahlmann et Dominator 2000 Z
Pour once centièmes de seconde, Christian Ahlmann s'empare de la victoire du Grand Prix LGCT à Stockholm. © Photo: Longines Global Champions Tour

Du côté de la Suède, le circuit de Jan Tops avait posé ses bagages à Stockholm, dont l'étape a vu Christian Ahlmann et Dominator 2000 Z (Diamant de Semilly) s'imposer avec brio, devant Henrik von Eckermann et Marcus Ehning. Certains pilotes au départ avaient aligné leur monture olympique pour espérer s'emparer de la victoire : entre H&M All In, King Edward, Explosion W... Le plateau suédois était plutôt relevé !

Christian Ahlmann et son extraordinaire Dominator 2000 Z (Diamant de Semilly) ont remporté samedi leur deuxième Grand Prix Longines Global Champions Tour de la saison. Et celui que beaucoup souhaitaient voir gagner à domicile, Henrik von Eckermann, a dû se contenter de la deuxième place du classement, pour seulement 0,11 seconde avec son fabuleux King Edward (Edward 28). Ce dernier ne rentre cependant pas chez lui les mains vides car Ahlmann, déjà qualifié pour le Super Grand Prix LGCT à Prague, a remis le prestigieux sésame au Suédois. La troisième place va à Marcus Ehning et son étalon Stargold (Stakkato Gold). 

Empochant la rondelette somme de 334000 euros après sa victoire, Christian Ahlmann a admis que les choses allaient plutôt bien cette saison, notamment grâce à son fils de Diamant de Semilly. "Je suis plus qu'heureux, Dominator est une superstar absolue", a admis le vainqueur. "Cette victoire est une très grande étape pour le championnat général. Nous avons eu une excellente saison jusqu'à présent, mais ce n'est que la mi-temps. Je suis très satisfait de mes chevaux et de toute mon équipe qui travaille vraiment très dur. J'espère vraiment que reste ainsi, que nous pourrons encore connaître de beaux succès jusqu'à la fin de la saison."

Les meilleurs cavaliers et chevaux du monde se sont affrontés dans le stade olympique où se sont déroulés les Jeux Olympiques de 1912. Et le chef de piste italien, Uliano Vezzani, n'a pas ménagé ses ouailles, avec un Grand Prix 160 difficile : à la moitié de la première manche, aucun couple n'avait encore trouvé la combinaison gagnante pour signer un parcours sans pénalité. Il a fallu attendre le centaure, Marcus Ehning, pour vérifier que cela était bien possible !  Montrant la voie, l'Allemand a été rejoint par Max Kühner et Elektric Blue P (Eldorado vd Zeshoek), Jens Fredricson et Markan Cosmopolit (Cohiba 1198), Ben Maher et Explosion W (Chacco-Blue), Christian Ahlmann et Dominator 2000 Z et Henrik von Eckermann avec King Edward. Soit un barrage à six, avec deux joueurs à domicile. Premiers à s'élancer, Marcus Ehning et Stargold ont donné le ton en réalisant un sans faute en 35,87 secondes. Max Kühner a cependant été le premier à prendre le risque de faire cinq foulées au lieu de six dans la première ligne, mais cela n'a pas payé puisque le couple autrichien a affiché un moins bon chrono (37,65). Ben Maher, pas moins de onze fois vainqueur d'un Grand Prix LGCT, avait sorti son olympique Explosion W, pour son premier Grand Prix 5 * de l'année. Le couple britannique signe un clear round, mais ne parvient pas à améliorer la performance du leader du classement provisoire (37,16). Mais la finale au chrono était loin d'être jouée, et il restait encore du beau monde pour prendre l'ascendant sur le cavalier allemand. Et notamment son compatriote, Christian Ahlmann, qui parvient à faire mieux en 35,69, ainsi que le Suédois Henrik von Eckermann, qui prend la deuxième place.

Aucun Tricolore n'était au départ de l'étape suédoise. 

Résultats ici

Prochaine étape du circuit à Paris, du 24 au 26 juin.