La Suède s’empare de la victoire dans la Coupe des Nations de Saint-Gall
dimanche 06 juin 2021

Equipe de Suède
Sous le ciel gris de Saint-Gall, la Suède s'est imposée dans l'épreuve phare du week-end, la Coupe des Nations. © CSIO.CH / Katja Stuppia

C’est une épreuve pleine de rebondissements qui attendait les cavaliers et spectateurs à Saint-Gall. Après deux manches difficiles et un barrage, c’est finalement la Suède qui réussit à s’imposer, devant l’équipe allemande et la Suisse.

En Suisse, il n’y a pas que la pluie qui est tombée cet après-midi : les barres ont elles aussi été nombreuses à s’abattre sur la piste en herbe de Saint-Gall lors de la tant attendue Coupe des Nations. Pourtant, dans chacune des dix équipes, les cavaliers d’expérience au long palmarès ne manquaient pas. Avec seulement six sans-faute en première manche, ce n’est pas mentir que d’affirmer la grande complexité du parcours imposé. À tel point que, contre toute attente, les Britanniques ont préféré jeter l’éponge à la fin de ce premier tour. À égalité avec un total de cinq points, l’Allemagne et l’Égypte ont pris la tête du classement provisoire après le premier passage de toutes les équipes. Mais les cavaliers égyptiens ont finalement vu s’envoler leur rêve de victoire lors de la seconde manche : avec un total de vingt point, l’équipe composée de Karim Elzoghby/Zandigo, Mohamed Talaat/Darshan, Mouda Zeyada/Galanthos SHK et du vainqueur de l’étape du LGCT de la veille Nayel Nassar en selle sur Darry termine cette compétition à la quatrième place.

L’Allemagne et la Suède au barrage

L’Allemagne est quant à elle restée dans la course jusqu’au bout. Après un deuxième parcours lors duquel les sans-faute ont encore été très rares, les cavaliers allemands totalisaient un score de huit points, tout comme l’équipe suédoise. La victoire de cette Coupe des Nations s’est ainsi jouée lors d’un barrage. Côté suédois, c’est Rolf-Goran Bengtsson associé à Ermindo W qui s’est élancé pour un ultime parcours. Si le cavalier a su déjouer tous les pièges et se montrer très rapide, cela n’a pas été le cas de Christian Kukuk, en selle sur Mumbai, qui écope de cinq points et ne réussit finalement pas à offrir la victoire à son équipe. Au terme de cette Coupe des Nations pleine de rebondissements, ce sont donc finalement les couples suédois Douglas Lindelow/Casquo Blue, Evelina Tovek/Winnetou de la Hamente Z, Malin Baryard-Johnsson/H&M Indinia et Rolf-Goran Bengtsson/Ermindo W qui montent sur la première marche du podium.

L’équipe suisse complète le podium

À domicile, les cavaliers suisses n’ont pas démérité. Après une première manche à huit points, la prometteuse équipe emmenée par Michel Sorg réitère ce score lors de son second passage et termine alors troisième de cette compétition. Seul Martin Fuchs, associé à Leone Jei, réalise un double parcours sans-faute. Steve Guerdat et Venard du Cerisy, le couple vainqueur du CSI5* de Grimaud il y a tout juste un mois n’étaient quant à eux pas dans un bon jour : après un premier parcours à huit points, l’ex-numéro un mondial a préféré abandonnerlors du second. Bryan Balsiger/Twentytwo des Biches et Beat Mandli/Dsarie écopent quant à eux de quatre points à chaque manche.

Résultats complets à retrouver ici.