Lausanne : La jeune génération suisse à l'offensive
samedi 22 juin 2019

Bryan Balsiger et Dubai du Bois Pinchet EEM Lausanne 2019
Bryan Balsiger et Dubai du Bois Pinchet © Sportfot

Pour sa nouvelle étape, la seule en extérieur, les Longines Masters n’ont pas échappé à la bénédiction des cieux, mais les averses du vendredi n’ont pas freiné le haut niveau sportif du rendez-vous.

Dans un cadre idyllique, tout au bord du lac Léman, les Longines Masters offrent une belle promotion des sports équestres avec un accès gratuit pour le public, seule la tribune couverte étant payante. Le village d’exposants et son côté populaire avec des food trucks et un espace ludique pour petits et grands présente un beau contraste entre les boutiques haut de gamme de ce rendez-vous parrainé par Longines. Pour les spectateurs, le restaurant à étage accueille VIP et partenaires, mais l’implantation tout près du lac, permet à tout un chacun de déambuler sur deux côtés de la piste.

Malheureusement les incertitudes de la météo n’ont, jusqu’à ce samedi pas permis d’attirer la grande foule. Dommage car la compétition est relevée avec quelques uns des meilleurs mondiaux et le programme du samedi donne une large place aux épreuves spectacles. Le "Masters Power" qui débutait l’après-midi est une "six barres" revisitée avec en début une première ligne de deux verticaux, puis sur la grande diagonale, les quatre verticaux qui verront l’affrontement final. Celui-ci se terminera à plus de 2m avec la victoire de Laura Renwick associé à un fils de Dollar du Murier, Top Dollar VI.

Avant le Speed Challenge, le prix du Canton de Vaud comptant pour le Ranking FEI se disputait avec barrage. Le temps assez court a exclu quatre couples, six entrants en lice pour la phase finale. On aurait bien misé sur Edward Lévy auteur d’un parcours dans un bon tempo sur le tour initial avec Starlette de la Roque, qui en plus avait l’avantage de partir en dernier. Le tempo était bon avec un chrono tombant en dessous des 40’’ mais au prix d’une faute sur un vertical prés de l’allée où circule le public. C’est un trio suisse qui conclue en tête emmené par l’un des espoirs du jumping helvète, Bryan Balsiger, 22 ans, déjà titré aux rendez-vous européens des Jeunes en 2017. Il était associé à Dubaï du Bois Pinchet, une jument belge de 10 ans sous la selle de Martin Fuchs jusqu’à l’an dernier. Après avoir été dans l'équipe Suisse victorieuse au CSIO de La Baule, le talentueux jeune cavalier -qui s'entraine essentiellement avec son père, demandant parfois conseil à Thomas Fuchs ou Steve Guerdat- sera de nouveau de la partie pour la Coupe des nations d'Aix-la-Chapelle

Les résultats ICI