Le dernier fut finalement premier
dimanche 27 juin 2010

equiseine10-podium
Tim Stockdale, Pénélope Leprevost et Dan Neilson - Ph. David Delbarre

Le suspense s’est prolongé jusqu’au passage de l’ultime barragiste Tim Stockdale et Fresh Direct Kalico Bay qui abaissent le chrono de Pénélope et Oscar des Fontaines.

Sur les dix barragistes de ce Grand Prix à 1,50m dessiné par Jean François Morand, 50% renouvelleront la performance idéale et parmi eux deux huit ans ornais précoces, en vue depuis longtemps, et issus de Lando, à savoir Oscar des Fontaines (Pénélope Leprévost, 2ème) et Ornella Mail, (Patrice Delaveau, 4ème). Mais le britannique Tim Stockdale n’est pas un débutant et dispose d’une solide expérience internationale du meilleur niveau pour avaler les difficultés d’un barrage de Grand Prix, Il l’a prouvé et pour quarante et un centièmes il souffle la victoire à Pénélope. La troisième place est pour un autre britannique, Dan Neilson et Attack.Parmi les satisfactions sportives tricolores de ce week-end on note le retour de Laurent Goffinet sur la scène internationale, équipé d’une bonne Diamant de Semilly du nom de Ketmye du Bois (8ème) et la bonne performance (9ème) de l’hispano normande Susana Epaillard avec Hello Pierville.

La puissance de Samedi permet à Jean-Marie Martin et Johnny Boy II de s’envoler sur 2,15m, battant ainsi le record de l’an dernier à Canteleu. Une affaire de spécialistes. Qui peut les battre actuellement ? Peut-être pas grand monde.

Les épreuves SHF Futur Elite couronnent Michel Hécart et Quatrin de la Roque (Quick Star) dans les 6 ans et Olivier Guillon en selle sur Walda Z, fille de Winner dans les 7 ans. On regrettera qu’Olivier n’ait pas pu se qualifier pour le Grand Prix du CSI, ce qui aurait encore valorisé le plateau déjà très relevé de l’épreuve majeure du week-end.

Car il semble qu’avec une dotation globale rehaussée cette année, un G.P à 40 000 €, trois épreuves comptant pour les « Rolex rankings », le CSI haut normand soit dans une bonne spirale. En effet, Canteleu Equi Seine gagne en notoriété, confirme en fréquentation grand public, dans ses partenariats avec des sponsors fidèles et motivés et s’impose naturellement dans le paysage normand. « Nous avions 335 chevaux, plus de 600 demandes d’engagement pour finalement accueillir 150 cavaliers ». Canteleu Equi Seine victime de son succès ? « Surtout récompensé par le travail de toute équipe » assure le principal organisateur Dany Ferrand.