Le digne fils de son père pour Rolf-Goran Bengtsson
mercredi 25 février 2015

Todt Un Prince avec Vera Benchimol et Rolf Goran Bengtsson
Todt Un Prince aux côtés de ses anciens propriétaires, Nicolas Brot et Vera Benchimol et de son nouveau cavalier, Rolf Goran Bengtsson © Nicolas Brot

Ask, sponsor du 8ème mondial Rolf-Goran Bengtsson, vient de faire l’acquisition de Todt Un Prince (Baloubet du Rouet x Klaire d’Honvault par Clair de B’Neville), ISO 130/13. L’étalon sera-t-il le digne successeur de son père ?

Au regard du potentiel qu’il a déjà montré sur les barres avec son ancienne propriétaire Vera Benchimol-Brot, il a des atouts pour épauler progressivement, et sérieusement, le suédois. Son papier. On ne présente plus son père, Baloubet du Rouet, multi médaillé avec Rodrigo Pessoa, fleuron du stud-book Selle Français, à l’origine de quelques performers internationaux très recherchés. Quant à sa mère Klair d’Honvault (ISO 170/09) elle a très bien gagné en CSI avec Guillaume Foutrier avant de se consacrer à l’élevage en donnant déjà six produits enregistrés à Sire dont les quatre derniers portent l’affixe Un Prince de Marius Huchin (Haras des Princes).

Son modèle. Todt Un Prince est le portrait craché de son père Baloubet. Un format pas facile, il n’a pas semblé aisé de toujours le maintenir en état, mais son modèle anguleux renvoie indéniablement aux jeunes années de Baloubet. Signé Galoubet avec une tête manquant de distinction, Todt Un Prince a un grand galop, un coup de saut puissant, pas toujours parfaitement rangé sur les barres mais il dégage de la force. « Ludger Beerbaum s’y était intéressé » indique Nicolas Brot, mari de Vera. Il est qualifié à 5 et 6 ans avec sa cavalière de toujours Vera Benchimol, est agréé pour reproduire en Selle Français et n’a pour l’heure qu’une petite vingtaine de produits. Certes la route sera longue avant que Todt Un Prince (8 ans) ne supplante le célèbre Casall. Mais pourquoi pas ? D’autres belles histoires ont commencé ainsi.