Le pétillant Quickly de Kreisker à la retraite
dimanche 20 décembre 2020

Quickly de Kreisker et Abdelkebir Ouaddar lors de leur victoire dans le Grand Prix du Saut Hermès, en 2016
Quickly de Kreisker et Abdelkebir Ouaddar lors de leur victoire dans le Grand Prix du Saut Hermès, en 2016 © Eric Knoll

Bien qu'il ne soit pas apparu sur en international depuis bientôt quatre ans, l'incomparable Selle Français Quickly de Kreisker vient officiellement d'être mis à la retraite. La fin d'un couple mythique, qui aura marqué les esprits par sa prestance et son charisme.

La nouvelle a été annoncée ce dimanche via la page Facebook du cavalier marocain Abdelkebir Ouaddar. Quickly de Kreisker en a officiellement terminé avec le sport. « Je ne saurais te remercier pour tout ce que tu m’as fais vivre, tout ce que l’on a gagné et toutes les personnes que tu as marquées à vie. Je te souhaite la plus magnifique des vies, tu vas beaucoup beaucoup manquer aux écuries mais tu restes dans nos cœurs. Profites des paddocks et je te rendrai visite aussi souvent que possible. », déclare le cavalier à son ami. Devenu un couple emblématique de la scène internationale, le duo Ouaddar/Quickly a très vite gagné le coeur du public. Charismatique, Quickly impressionnait souvent la foule de ses inoubliables ruades et faisait preuve d'une personnalité hors du commun. 

Le premier couple marocain aux JO

Dès ses débuts, Quickly a démontré des qualités évidentes. Ce fils de Diamant de Semilly et d'une mère par Laudanum a obtenu une mention EXCELLENT à 5 et 6 ans, avant de participer aux championnats du monde des jeunes chevaux à Lanaken en 2011, à l'âge de 7 ans sous la selle de Benjamin Robert. C'est en fin d'année 2012 que l'étalon est acheté par sa Majesté le Roi Mohammed VI et passe sous la selle d'Abdelkebir Ouaddar. L'entente entre les deux est immédiate et ils s'imposent sur les GP3* de Vejer de la Frontera, Vichy et Tétouan en 2013, ainsi que le GP Coupe du monde de Rabat la même année. Au plus haut niveau, ils signent leur premier succès en 5* en s'emparant du Grand Prix du CSIO4* de Al Ain. S'en suivront une foule de victoires, dont la plus belle reste probablement celle dans le Grand Prix 5* du Saut Hermès, en 2016, où ils avaient mis le feu au public au terme d'un barrage à couper le souffle. 

Kebir et Quickly ont également pris part à de grandes échéances internationales. D'abord à une finale Coupe du monde, celle de Lyon, en 2014 où ils prennent la 11ème place. La même année, ils se rendent à Caen à l'occasion des Jeux équestres mondiaux, où ils accrochent une belle 13ème place. Le duo est également rentré dans l'Histoire en étant le premier couple marocain à représenter leur pays sur l'épreuve de saut d'obstacles lors des Jeux Olympiques de Rio, en 2016, faisant par la même occasion de Kébir le porte-drapeau du Maroc.