Le triomphe de Bosty !
jeudi 03 juillet 2008

aix7-bost-ideal
Roger-Yves Bost et ideal de la Loge - Ph. Dirk Caremans

On dit que l'appétit vient en mangeant et, à Aix-la-Chapelle, Roger-Yves Bost n'en manque pas: 1er et 2e mardi déjà, le Français a encore triomphé ce mercredi 2 juillet Ecoutez Bosty au micro d'Alban Poudret

     Interview de Roger Yves Bost

et dans le Grand Prix d'Europe, l'une des trois "glorieuses" d'Aix, avec Idéal de la Loge. Devant 34'500 spectateurs! Laura Kraut 2e, Steve Guerdat 3e.2e du Grand Prix d'Aix-la-Chapelle (celui du dimanche!) l'an passé avec Idéal de la Loge, derrière l'Américaine Beezie Madden, et 2e mardi encore derrière la reine Meredith, Roger-Yves Bost a pris la plus belle des revanches ce mercredi à Aix en triomphant dans le GP d'Europe, devant une autre Américaine, Laura Kraut. A croire que le cavalier de Barbizon et les petites Américaines se transcendent sur ce légendaire terrain de la Soers!

Bosty et son agile étalon bai (par Dollar du Mûrier et par Joyau d'Or) s'imposant avec près d'une seconde (85 centièmes) sur l'énergique Laura Kraut et sa KWPN grise Miss Independent. Le Français nous a encore fait un grand numéro d'acrobatie, à l'initial déjà, et au barrage surtout. Il a aussi osé des options incroyables, notamment en ne faisant que six foulées entre l'oxer 11 et le mur surbarré 12, là où tous les autres durent en caser sept ou huit. "Personne d'autre n'a tenté ça et quand il a une telle audace, Bosty est tout simplement imbattable avec ce cheval-là, il mérite totalement sa victoire", soulignait le Suisse Steve Guerdat à la conférence de presse, en l'absence du vainqueur, pris par le tour des vainqueurs de l'épreuve suivante, qu' un orage terrifiant finit par annuler (les 18 barrages, y compris les deux Français, Bost, pénalisé de 4 pts le matin, et Robert, sans-faute, se sont partagés la dotation).Guerdat était déjà ravi de sa troisième place, car hormis deux tours de préparation à Berne et à Monaco, Trésor, son étalon (par Papillon Rouge et par Laudanum) sautait pour la première fois depuis la finale de la Coupe du monde Rolex FEI (7e). "C'est son premier Grand Prix depuis fin avril et il a sauté superbement lors des deux tours, je suis ravi". Le jeune Suisse sellera sa belle S. F. Jalisca Solier jeudi soir dans la Coupe des Nations. Christina Liebherr était pour sa part 8e avec LB No Mercy (une faute au barrage). Quant à Michel Robert, 19e avec Mme Pompadour M, il était sorti du tour initial avec 4 pts, mais, comme nous, il avait été bien surpris que sa jument ait touché la latte de la rivière. Mme Pompadour M avait en tout cas laissé une bien belle impression. Au contraire de Coupe de Coeur et Ludger Beerbaum (deux fautes sur des verticaux et un cheval émoussé), du beau Cornet Obolensky et Marco Kutscher (deux fautes aussi), de Rufus et Rodrigo Pessoa (abandon après deux barres, un coup de fatigue après Monaco ?) etc. Ehning, tendu sur sa délicate Noltes Küchengirl, avait, lui, buté sur le dernier oxer. Quand à Meredith Michaels Beerbaum, impériale la veille et au tour initial encore avec Checkmate, elle manqua son barrage (volte et fautes). Dans ce sport, ça arrive aux meilleurs; et même à la No 1 mondiale !

A noter que Roger-Yves Bost est le 3e Français à inscrire son nom au palmarès de ce GP d'Europe, après Pierre Jonquères d'Oriola (Pomone B) en 1967 et Laurent Goffinet (Flipper d'Elle HN) en 2006. Dans le Grand Prix d'Aix (celui du dimanche), Marcel Rozier (Sans Souci) reste le seul tricolore à avoir triomphé, mais dans la forme et l'état de confiance dans lesquels il est ici, Bosty peut encore faire coup double

Photo d'archive par Dirk Caremans