Les années 2010 : le sacre olympique de Steve Guerdat
jeudi 24 décembre 2020

Steve Guerdat et Nino des Buissonnets, lors de leur sacre olympique à Londres
Steve Guerdat et Nino des Buissonnets, lors de leur sacre olympique à Londres © Eric Knoll

Pour le troisième volet de cette rétrospective retraçant les dix championnats qui ont marqué cette décennie, L’Éperon vous propose de revenir 2012, lors des Jeux Olympiques de Londres. L’occasion de se remémorer la victoire de Steve Guerdat et son formidable Nino des Buissonnets. Au-delà de cet exploit, le suisse a inévitablement su s’imposer comme LE cavalier de cette dernière décennie.

8 août 2012. Épreuve individuelle de saut d’obstacles des Jeux Olympiques de Londres. Gerco Schröder, Cian O’Connor et Steve Guerdat sont en lice pour la médaille d’or, après avoir tous les trois réalisé un parcours sans faute lors de la première manche. Le deuxième parcours des deux premiers cavaliers est pénalisé de quatre points. Seule chance pour Steve Guerdat d’être sacré champion olympique : réitérer le sans faute. Au terme d’un parcours exemplaire de précision, de calme et de maîtrise, le talentueux cavalier suisse et son excellent Nino des Buissonnets réalisent l’exploit et décrochent médaille d’or, sous les yeux ébahis de 23.000 spectateurs. Une consécration pour Steve Guerdat qui obtient sa première victoire olympique. Et le palmarès déjà remarquable du Jurassien n’a cessé de s’allonger dans les années qui suivront ces Jeux… 

Dix ans de victoires

Six Grand Prix Coupe du monde, cinq Coupes des nations, trois finales Coupe du monde, numéro 1 mondial par deux fois, deux finales des Jeux Olympiques et pas moins de treize CSI5*… Telle est la liste plus qu’impressionnante des victoires de Steve Guerdat entre 2010 et 2019. À cela, il faut également ajouter vingt-deux médailles d’argent et treize médailles de bronze, toutes compétitions confondues. Durant cette décennie, Steve Guerdat s’est donc quasiment emparé de tous les podiums des épreuves auxquelles il a participé. Un véritable exploit, qui fait de lui le cavalier le plus performant de cette décennie. À ce jour, le cavalier suisse est toujours au sommet du classement mondial, devant son compatriote suisse Martin Fuchs qui a notamment été sacré champion d’Europe en individuel en 2019. 

Cavalier et préparateur hors-pair

Toutes ces victoires, Steve Guerdat les doit également à ses formidables chevaux. Nino des Buissonnets, Jalisca Solier, Albfuehren's Bianca, Victorio des Frotards, Albfuehren's Paille… et tant d'autres. Mais si tous étaient initialement très bons, le talent de Steve Guerdat pour les préparer de la meilleure façon qui soit au plus haut-niveau est aujourd’hui largement connu et reconnu. Prendre son temps, ne pas multiplier les compétitions et ainsi préserver les chevaux afin qu’ils soient au summum de leur forme et de leurs capacités le jour J : tel semble être l’état d’esprit de Steve Guerdat. Un attachement prononcé pour la préparation et un savoir-faire unique concernant la gestion de la carrière de ses chevaux, qui expliquent notamment les nombreuses victoires du cavalier suisse. De quoi s’assurer de conserver une place de choix dans le classement mondial. Une chose est sûre : Steve Guerdat est, de loin, le meilleur cavalier de cette décennie.

Avant de passer à table en ce réveillon de Noël, revivez le parcours gagnant de Steve Guerdat lors des JO de Londres.