Londres: les 5 Suisses désignés en CSO
mercredi 27 juin 2012

drapeau suisse
drapeau suisse

Pas de surprise dans le quintette suisse, si ce n'est que Paul Estermann, double sans-faute à Rome et à Rotterdam, est clairement désigné comme réserviste.

Swiss Olympic et la Fédération suisse des sports équestres (FSSE ont annoncé ce mercredi leur sélection pour les JO de Londres en saut d'obstacles, seule discipline où la Confédération est qualifiée. Steve Guerdat, déjà de l'aventure en 2004 et en 2008 (bronze par équipe et 9e individuel), Pius Schwizer, également actif en 2008 (bronze par équipe), Clarissa Crotta, championne d'Europe par équipe aux côtés des deux premiers en 2009, et Werner Muff ont été choisis pour composer le quatuor de base.
Brillant à Rome et à Rotterdam (double sans-faute dans ces deux Coupes des Nations), Paul Estermann (49 ans) ne faisait pas partie des 8 cavaliers du cadre pré-olympique, mais sa grande régularité, sa brillante équitation et le potentiel de sa jeune irlandaise Castlefield Eclipse (10 ans) l'ont désigné comme le 5e homme. Il s'agit de sa première sélection en championnat. Et si la Commission de Sélection de la FSSE s'est réunie deux heures avant de proposer une liste à Swiss Olympic, c'est parce que le chef d'équipe Urs Grünig a fait une analyse détaillée de chaque cavalier et cheval, mais aussi parce que certains se demandaient s'il fallait déjà désigner le réserviste. La COSEL et Swiss Olympic ont finalement préféré un choix clair, à un mois des JO.
Urs Grünig reconnaît toutefois que "si le choix des 5 sélectionnés était relativement simple, la désignation du 5e était plus délicate. Paul est notre réserviste, mais si un cheval est en méforme, pas seulement blessé, mais en méforme à Aix-la-Chapelle ou à Falsterbo, il pourrait entrer en ligne de compte et c'est un excellent réserviste, car il a le niveau pour remplacer le no 1 ou 2 de l'équipe, pas seulement le 3e ou le 4e". Et Janika Sprunger, qui espérait être 4e ou 5e ce printemps encore, n'est donc pas du lot, malgré des résultats honorables.

L'embarras du choix!

Steve Guerdat pourra choisir quel cheval il voudra monter à Londres. Il en avait deux sur la long list, il en a trois sur la short list: Nino des Buissonnets, Nasa et Carpalo, ce dernier ayant fait grosse impression à Wiesbaden, St. Gall et Rotterdam. On croit toutefois savoir que Nino, qui a fait un bon retour à Cannes et à Rotterdam, a les faveurs de la cote, auprès du cavalier comme du chef d'équipe. Il ne sautera pas à Aix (où Carpalo et Nasa devraient aller), mais à San Patrignano.
Pius Schwizer pourrait aussi miser sur Verdi III si Carlina ne retrouvait pas son zénith à Aix. Et passer devant Castlefield Eclipse? "On verrait la forme de chaque cheval, mais si Pius Schwizer est no 2 mondial, c'est aussi parce que Verdi III s'est souvent classé, notamment au Global Tour", argumente Urs Grünig. Aix-la-Chapelle (2 au 8 juillet) et Falsterbo (12 au 15 juillet), voire San Patrignano et Ascona, seront donc à suivre de près. "On arrêtera le choix définitif des chevaux après Falsterbo", prédit Urs Grünig, qui espère "une place parmi les cinq premiers", tant par équipe qu’en individuel. «Si on tombe sur un bon jour où tous les facteurs importants sont réunis, une médaille est également possible», ajoute prudemment le chef d'équipe. Markus Fuchs officiera à ses côtés comme entraîneur et on peut imaginer que son frère cadet Thomas coachera Steve Guerdat et, le cas échéant, Paul Estermann.