Love Affair en fait une affaire de coeur
vendredi 17 juillet 2009

san patrignano9-govoni
Gianni Govoni et Love Affair © Solène Lavenu

Tambour battant et avec un grain de folie, Gianni Govoni a fait frissonné le public italien et ce malgré la température de 30°! A voir l'interview de Timothée Anciaume, son parcours et le barrage des cinq premiers.

45 cavaliers à s’élancer, 16 barragistes. Le parcours de l’épreuve à 1,50m disputé ce vendredi ne manquait pas de difficultés. Deux doubles successifs en n°5 et 6 séparés par cinq foulées, un droit en n°8 construit en palanque, une dernière combinaison d’oxers pour terminer le parcours en n° 13… Quelques uns s’y sont fait piéger comme le Tricolore Timothée Anciaume. En selle sur Jarnac, le seul français engagé sort de piste avec 17 points.

Le parcours de Timothée Anciaume

Dans un barrage à 16, il faut jouer serré. D’entrée de jeu, Gulia Martinengo donnait le rythme et montrait l’exemple : sans faute, en 38’’69. Marc Houtzager, Meredith Michaels Beerbaum, Lauren Hough, Toni Hassman, Edwina Alexander, ou encore Eric Lamaze tentaient de la faire vaciller mais elle ne trembla pas jusqu’à l’arrivée de son compatriote Juan Carlos Garcia et son selle Français Hamilton de Perhet. Motivé par le public, il serrait davantage ses virages, et baissait le chronomètre à 36’’84. Aussitôt suivi par Harry Smolders qui effectuait avec Exquis Walnute de Muze, un parcours sans pénalité en 36’’63. Le barrage prenait alors des couleurs de lutte. Après un nouveau sans faute de Clarissa Crotta, c’est au cavalier local Gianni Govoni d’entrer sur le ring. Et mieux que des gants ou le protège dents, il enfourchait la fille de Quick Star, Love Affair, pour le combat. Partie à vives allures, la petite jument répondait à toutes les sollicitations de son cavalier et à tous les espoirs du public. C’est sous les cris, les applaudissements et les claquements de pieds qu’elle sautait le dernier obstacle avec une foulée de moins et dans un temps record de 33’’02. Pas un ne rivalisera, si ce n’est pour la deuxième place qui sera finalement décroché par Jeroen Dubbelman et BMC Van Grusven Simon. Avec un chronomètre de 35’’45, ils feront descendre Harry Smolders sur la dernière marche du podium.

Gianni Govoni s’attribuait déjà la deuxième place dans l’épreuve précédente : deux phases à 1.40m. Parti en éclaireur avec Joyau d’Opal, le cavalier prenait là encore tous les risques, et menait la danse jusqu’à l’arrivée de l’Egyptien Abdel Said qui parvenait à effectuer une égalisation parfaite: sans faute en 30’’88. Ils seraient donc deux à se partager la victoire ? Billy Twomey ne l’entendit pas de cette oreille. Grâce aux grandes foulées de Blue Thunder, le cavalier irlandais s’imposait avec un chronomètre de 30’’55. Timothée Anciaume et Litsam accédaient à la seconde phase, mais termineront avec 13 points.

Le parcours de Timothée et Litsam HN, c'est ici!

Sous le soleil de 16h, la première épreuve dédiée aux jeunes chevaux couronnait Lauren Hough et Availible Versace.