Magic John, palme d’or !
lundi 16 juin 2003

cannes2003-whitaker
John Whitaker et Lord Z récompensé par Claude Brasseur et Corinne Touzet - Ph. www.longines.com

14 ans après sa victoire mémorable avec Milton, John Whitaker a bluffé le public cannois en compagnie de Lord Z.

L'existence d'un barrage est longtemps demeurée incretaine, après la démonstration d’un autre miraculé britannique, Nick Skelton et le prometteur Arko III. La confirmation sera française grâce à Bruno Garez et Donald Rouge HN. Au final, ils seront 6 à en découdre au chrono sur un tracé de Serge Houtmann. Ils étaient pourtant 8 sans faute mais malheureusement, les vainqueurs 2002, Hervé Godignon et Calpyso d’Herbiers Ecolit comme le jeune prodige suisse Steve Guerdat / Socrate Islovas écopaient d’1 point de temps dépassé. La détermination de Skelton (4ème avec une faute) allait déclencher un barrage endiablé. Dans sa trace, Bruno Garez / Donald Rouge (6ème) devait malheureusement être victime d’une chute, survenue lors du franchissement du dernier obstacle. Willi Melliger et Gold du Talus (5ème) n’allaient pas se laisser impressionner, ils commettront cependant une faute. Sans pour autant amuser le terrain, Hubert Bourdy / Eve des Etisses (3ème) pariait avec raison sur un sans faute payant…payant mais pas gagnant. La bataille allait faire rage entre le mythe britannique et le jeune Wim Schröder et Montréal Eurocommerce. Ce duel se conclura dans le même dixième de seconde, mais, précision oblige, John Whitaker triomphera du Grand Prix Longines de Cannes pour 9 centièmes.Visiblement ému, Magic John offrait une victoire intense à un Jumping de Cannes, droit dans ses bottes , malgré ses aléas financiers.

Légende photo: John Whitaker félicité par Corinne Touzet et Claude Brasseur - Ph. www.longines.com

les résultats de Cannes