Maikel vd Vleuten poursuit sur son nuage à Grimaud
dimanche 28 juin 2020

Maikel van der Vleuten
Maikel van der Vleuten © Marco Villanti pour HUBSIDE JUMPING

Les semaines se suivent et se ressemblent à l'Hubside Jumping. Maikel van der Vleuten s'est de nouveau emparé de la victoire dans le Grand Prix du CSI 4* malgré une concurrence redoutable.

Faute de concours 5* ces prochaines semaines, l'Hubside Jumping est devenu le rendez-vous des meilleurs cavaliers européens. A ce titre, la piste au parcours dessiné par Gregory Bodo a vu défiler d'excellents couples qui, à défaut de régaler les tribunes pratiquement vides, ont été suivis en live sur les réseaux sociaux. Parmi les quarante-huit concurrents au départ, seize sont sortis sans-faute et deux ont été laissés sur le carreau pour un point de temps dépassé dont Pénélope Leprevost, de retour avec un Vancouver de Lanlore visiblement en pleine forme. Pour l'emporter, il a fallu prendre pas mal de risques et à ce jeu là, c'est Maikel van der Vleuten qui a été le plus fort. Comme la semaine dernière, il était associé à Dana Blue (Mr. Blue x Hemmingway). "Dana Blue est une jument particulièrement adepte de compétition. Elle se bat toujours, pour son cavalier mais aussi pour elle-même ; elle a vraiment la gagne, elle adore ça ! Dans un tel barrage, face à de tels concurrents, c’est une qualité primordiale : la victoire se joue toujours au mental, à la gagne ! Elle est également très rapide au sol naturellement, et ça peut aussi faire la différence", confiait le Néerlandais. 

Il a devancé de peu Daniel Deusser sur Killer Queen Vdm. Cette excellente fille de Eldorado Vd Zeshoek a effectué une progression fulgurante sur le circuit Coupe du Monde en fin d'année dernière, et elle avait d'ailleurs remporté l'étape de Malines à l'âge de neuf ans seulement. Quelques mois plus tard, elle avait confirmé en remportant coup sur coup deux Grands Prix 5* à Doha et elle était même devenue l'un des premiers choix de Daniel pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Aujourd'hui, elle a affiché une fois de plus une régularité exemplaire. Aucun doute, la reine poursuit son ascension vers le trône. 

Le podium est complété par Emanuele Gaudiano associé Chalou, qui est passé à peu de choses près devant Bertram Allen sur Dancing Queen Z. L'Irlandais faisait connaissance avec Dancing Queen Z, une jument qui évoluait auparavant avec son frère sur les CSI 2*. Le couple avait même été cinquième des championnats d'Europes Jeunes Cavaliers à Zuidwolde l'an dernier. Bertram n'a en tout cas pas mis longtemps à trouver les boutons de cette puissante fille de Dulf van de Bisschop même si quelques petits réglages sont encore à trouver, en témoigne son énorme georgette au barrage !

Côté tricolore, plusieurs couples se sont démarqués. Citons Philippe Rozier, qui se montrait très satisfait de l'évolution de Vincy du Gué (13e) ou Kévin Staut qui semble toujours bien s'entendre avec Tolède de Mescam*Harcour (10e). Trois d'entre eux sont double sans-faute à savoir Titouan Schumacher sur Atome Z (8e), Nicolas Delmotte (6e) dont la monture, Ilex VP, signait son retour en 4* après une longue convalescence, et Mathieu Billot associé à Quel Filou 13 (5e) qui semble particulièrement bien se plaire sur la grande piste de Grimaud où il avait déjà signé plusieurs classements l'année dernière. 

Les résultats : ICI.