Marion Bourdoncle : « Ça n’arrive qu’une fois dans sa vie… »
mardi 10 septembre 2019

Marion Bourdoncle
Marion Bourdoncle remporte une voiture dans le challenge BMW © Christine Marquenet

Il est toujours utile de remporter des « prix en nature » lorsque l’on s’impose dans une compétition, toutefois, Marion Bourdoncle n’aurait pu demander mieux qu’une voiture en s’imposant dans la finale du challenge BMW.

Après avoir réalisé un parcours sans-faute et le meilleur chrono lors de la finale de saut d’obstacles du challenge BMW, organisé à Ballan Miré (37), la Noyantaise Marion Bourdoncle était rayonnante : « Gagner une voiture en compétition, ça n’arrive sans doute qu’une fois dans sa vie... ».

Une récompense qui tombait à pic pour cette cavalière de 32 ans, victime d’une double fracture et entorse de la cheville en novembre dernier et qui a pu reprendre la compétition seulement après six mois de convalescence. « Je ne peux encore monter que deux chevaux par jour, pendant une demi-heure chacun » précise Marion, « Ma cheville est encore trop douloureuse ». Une saison qui a donc été très écourtée pour cette jeune professionnelle associée à Bernard Vilain, sur l’élevage de la Bride (à Chigné). Interrogée sur ses objectifs, Marion Bourdoncle explique vouloir prendre une licence Pro qui lui permettra de concourir sur des épreuves d’un niveau supérieur. « J’ai la chance d’être suivie depuis plusieurs années par André Mottais, un ancien écuyer du Cadre noir et d’avoir deux chevaux, Viking du Paitis et Stella de Moens qui peuvent être compétitifs sur des épreuves de 1.40m et plus ».

Interrogée sur ses désirs, Marion Bourdoncle affirme ne pas pouvoir se permettre de vivre dans le rêve : « J’espère pouvoir continuer à évoluer en toute simplicité. Dans la mesure du possible, j’aimerais pouvoir sortir les jeunes chevaux de l’élevage en compétition l’an prochain, mais je vais peut-être devoir subir une nouvelle opération de la cheville cet hiver… Ce sera donc peut-être dans deux ans… ».

Le challenge, BMW et des vans Fautras, a été organisé dans la région Centre Val de Loire par les centres équestres des Carnaux (Ballan Miré), la Vallée des Rois (Azay sur Cher), Anadé (Montlouis sur Loire) et l’association de Nouans les Fontaines. À l’issue des Grands Prix 1,30 m organisés sur les cinq étapes, c’est le Bordelais Axel Narolles qui gagne le van Fautras après avoir cumulé le plus de points sur le circuit. Les organisateurs espèrent pourvoir reconduire ces deux challenges en 2020.