Meyreuil : La Pro1 pour Robin Muhr
samedi 18 juillet 2020

R Muhr Meyreuil LMS
Robin Muhr © Let Me See Photographies

Le Grand Prix Pro1, épreuve reine des 13 jours de compétition, Am, Pro, Club, Jeunes Chevaux de Meyreuil, était dominé par Robin Muhr qui avait qualifié deux chevaux pour le barrage et s'imposait sur Stawita PS.

Ils étaient six couples qualifiés pour le barrage, mais cinq cavaliers puisque Robin repartait avec Stawita PS et Badaboume Cocagne. Wilfrid Pierrot qualifié avec Birthday de Laye préférait économiser son cheval et en ne repartant pas conservait la 6ème place. Vanessa Norblin souhaitait renouveler sa performance du dimanche avec Samsara Mail ; en selle cette fois sur Tender Bride elle allait vite et tournait court mais moins cependant que Stawita associée à Robin Muhr. Arnaud Fontenelle plus rapide que Vanessa mais moins que Robin s’intercalait à la 2ème place. Jimmy Jean et Aramis d'Avril pourtant rapides et sans pénalité terminent 4èmes et Robin est 5ème sur Badaboume : « Statwita appartient à la famille de Nicolo Van Der Westhuizen. Elle n'a que 8 ans et nous l'avons depuis peu de temps. J'ai un peu tourné avec elle en CSI. C'est une jument sensible mais qui a beaucoup de qualité, on espère aller au plus haut niveau avec elle. C'est elle qui nous dira... »

La veille le parcours de Jean Pierre Cosnuau, au chrono, avait donné du fil a retordre aux concurrents ! Seul Julien Massard en venait à bout sans pénalité en selle sur Bueno de la Fosse. Pierre Peiffer et Ultime sur Mère avec un peu de temps dépassé terminaient à la 2ème place alors que Marion Trosset établissait le meilleur chrono sur sa petite fusée, Carlina de Coquerie, ce qui lui permettait de terminer 3ème.

Le GP 1m30 du matin revenait à Maxime Pierrot et Titou de l'Amont partis dans les premiers et qui s’avéraient intouchables. Karenn Verdez restait à plus d'1s en compagnie de Bimbo des Brinbelles. Laurent Calcus complétait le podium sur Caroé du Saulcy.

L'ambiance « vacances » a sévi toute cette première quinzaine de juillet à Meyreuil, de jour comme de nuit, avec le nouvel agencement qui permet d'avoir toujours visibilité sur la piste et une équipe qui régalait les noctambules. Le concours s'est achevé par une épreuve Am2 avec barrage. Une belle opportunité pour les cavaliers à ce niveau. Le nombre de barragistes étant élevé, ainsi que les sans faute au barrage, Fred Rivet a rajouté des prix et appelé les 10 premiers à la remise des récompenses, un geste sympa pour ce final !